Le recyclage du verre

1993


Jeter du verre est une aberration, le recyclage est heureusement de plus en plus généralisé, la production de verre demande beaucoup d’énergie. Une des mesures adaptées semble être la consigne comme pour les bouteilles étoilées.

Il semble aberrant que les bouteilles de lait autrefois consignées ne le soient plus. Ce  fait productiviste doit être impérativement inversé. Les bouteilles plastiques sont difficiles à réutiliser car elles s’imprègnent de lait. Nos bouteilles de lait des années cinquante doivent revenir. Certains objecterons que le lavage demande de l’eau  chaude et par conséquent de l’énergie. Les frais occasionnés par les décharges sont considérables et l’eau de lavage peut servir pour l’arrosage, l’eau chaude peut être produite par des capteurs solaires.  

Les consignes demandent beaucoup de main d’œuvre et c’est tant mieux. Mieux vaut payer le lait quelques dizaine de centimes de plus. De plus les bouteilles de verre de soixante quinze centilitres ainsi que les bouteilles d’huile doivent être récupérées et les bouteilles de vins remises aux agriculteurs, il est néanmoins nécessaire d’examiner la question du transport. Doit-on recycler les bouteilles sur place ou emporter les bouteilles de Lille a Bordeaux. Question de bilan énergétique.

2011

Un maximum de bouteilles doit être récupéré, lavé et remis dans le circuit. Cela va créer des heures de travail qui peuvent être faite en priorité pour les détenteurs du RSA mais ceci de doit pas être une obligation et la rémunération venir en plus du RSA. Ces heures de travail ne sont pas une punition contrairement aux conceptions du gouvernement actuel, gouvernement d’Alchimistes inversés qui s’entendant a merveille pour transformer l’Or en Plomb. Ce travail est une chance pour la survie de la planète en plus il ne coûtera pas cher aux finances de la nation car toutes les bouteilles de 50 centilitres a un litre et plus seront consignés, de 15 a 20 centimes pour les bouteilles anciennes, un euro pour les nouvelles bouteilles. Le but est à la fois d’augmenter l’emploi et de diminuer les activités de fabrication.

Ces emplois réservés devront être utiles en premier lieu et orientés vers les domaines sociaux et environnementaux, le principe étant qu’il sera possible d’augmenter les heures de travail jusqu'à atteindre le SMIC.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×