Effondrement 30

 

« C’est tout pour aujourd’hui dans deux jours le gros chantier de l’agriculture qui doit nous permettre d’éviter les famines. » dit Cécile

Ce matin Cécile allait chercher des plants de tomates et des courgettes plus les aubergines  chez Benoit pour sa butte en lasagnes confectionnée chez Boris puis l’après-midi elle devait rencontrer Carlos le permaculteur Cubain mondialement connu et sa compagne Helena puis elle devait se rendre chez Hervé et Bérangère la Sarthoise lui inventeur et elle pratiquante de Do in et spécialiste des légumes entre autre choses.

Boris lui avait préparé quelques plants de bardane

Bardane

On consomme surtout la racine préparée comme des salsifis et qui se récoltait avant la montée a fleurs.

« Nous les gaulois réfractaires avec un gilet jaune nous mélangeons des plantes sauvages avec les légumes cultivées, tu peux mettre aussi de la reine des prés pour agrémenter les laitues que voici. »

  Reine des pres fausse spiree

 

Au final Cécile mit les tomates les aubergines les courgettes les laitues les bardanes et les reines des prés sur sa butte en lasagne.

Puis elle se rendit au restaurant ce jour la Annabelle était remplacée par un couple de restaurateurs vivant du Lundi au Vendredi  midi au Pradelou puis du Vendredi au dimanche soir au village voisin où ils tenaient un restaurant. Ils prenaient le Mercredi et le Jeudi au restaurant du Pradelou ouvert le midi. La vie était plus équilibrée pour eux car en semaine ils faisaient parfois de cinq à dix clients ce qui les obligeait à être présent. Le Mercredi et le Jeudi il y avait de la viande. Lucie Carlos et Helena étaient déjà installées. Helena était la réplique de Lucie sur le plan de la taille.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site