Economie 2

Les pays dits en voie de développement sont pillés, les usines s’installent dans les pays les plus pauvres au profil des plus riches.

Cette loi de l’offre et de la demande copiant les lois naturelles et théoriquement bonne mais elle ne marche pas sauf dans certaines contrées reculées de types artisanaux , les déformations en sont le productivisme et le capitalisme Américain. Les injections massives de ressources naturelles et d’énergie fossiles peut représenter la « société de consommation » . Le productivisme est sans doute aussi dangereux que le communisme et qui conduira rapidement au même résultat. Nous allons prendre trois exemples plus parlant que de longues dissertations. Nous dirons plutôt trois anticipations représentant trois tendances.   

LE PREMIER SCENARIO : La récession s’installe

Le film, se situe en 2020 en France, les tendances productivistes sous l’impulsion du GATT et des Américains envahissent le monde. La France est en voie avancée de tiersmondilation.

Monsieur X rentre chez lui en revenant de son travail péniblement car il aura bientôt 65 ans et prendra sa maigre retraite à 72 ans, pourtant Monsieur X habite un quartier favorisé ne comptant pas un seul des dix millions de chômeurs squattant la périphérie des villes.

Des 1994 se souvient-il l’UNEDIC a explosé devant les 3,5 millions de chômeurs alors la société s’écroule comme le système de l’ex URSS. Les chômeurs ne sont plus rémunérés que pour 8 mois et ensuite ne trouvent plus d’emplois, la consommation ralentit  fortement la croissance devient négative et ce manque de consommations associée a le recherche systématique de productivité amorcèrent la spirale infernale.

Les prestations sociales, les retraites, les salaires, les compensations des agriculteurs diminuèrent fortement sous l’égide du GATT  et la réforme  de la PAC. Le pays se désertifie et les bidonvilles s’installèrent à la périphérie des villes. Les spéculateurs, les hommes d’affaires, les mafiosi engraissent. Il y a actuellement  dix millions de chômeurs. Chaque jours les journaux relatent des dizaines de morts au cours des affrontements avec la  police et l’armée qui avait pris le pouvoir.

Monsieur X  ralenti, la route cabossée traversant le bidonville, des hommes vêtus de haillons  lançaient des pierres. Des chômeurs avaient défrichés les terrains avoisinant pour en faire des potagers, des cabanes étaient faites de tôles rouillées et de divers morceaux de machines a laver récupérées dans les décharges.

Un camion un peu plus loin escorté par une centaine de soldats qui effectuaient la distribution de blé américain car tout était américain, cela avait commencé par Euro-dysneland ou les touristes Américains venaient voir « les sauvages » français, les bénéfices repartaient en Amérique.  

Les usines américaines payaient  les salariés deux a trois fois moins cher qu »a New York en les usant jusqu'à la corde. Vivement la retraite se disait Monsieur X tandis que rebondissait une pierre sur le pare brise blindé.

Ce scénario commence à se réaliser avec l’explosion du chômage, la paupérisation de toute une génération, il est clair que l’activité mériterait d’être fortement augmentée.  Le défi est de taille car cette augmentation d’activité doit s’accompagner d’une forte diminution de la consommation d’énergie. Le prix de  cette énergie va augmenter fortement. Mais nous courons vers ce scénario si nous sommes gouvernés par la finance, rien ne sera possible sans une vraie banque Européenne où sinon sans le retour au Franc  et à la banque de France nationalisée. Les dangers a terme d’une dictature sont grands comme cela se passa dans les années trente en Allemagne, Les émigrés et les assistés remplaceront alors les Juifs de naguère.

Nous craignons actuellement bien plus les Chinois que les Américains, par Chinois nous distinguerons  les dirigeants et le peuple  qui se trouvera spolié par le désir de puissance des dirigeants  et le financement de la dette de l’Europe. Si rien n’est fait une grande partie des entreprises françaises seront chinoises, il faudra s’attendre alors a une catastrophe concernant les prestations sociales et l’environnement. Nous deviendrons les futurs Tibétains.

Les Américains pour le coup ne seront plus forcement les « méchants » mais ils surveillent, le président Américain s’invite ou est invité au sommet Européen, ils ne peuvent plus bien sur racheter l’Europe et bien que la dette soit colossale elle a plus que triplée avec les monumentales erreurs de George Bush et la crise de 2007-2008 ici encore les financiers avaient tous les droits et notons au passage le fiasco des fameuses agences de notation en ce qui concerne les banques, étaient –elles juges et partie ?. En tous les cas elles auraient dues être supprimées. Malgré l’avis du catastrophique président actuel  les banques de dépôt et les banques d’affaires doivent avoir des cloisons étanches.

Pour le moment nous ne parlons pas d’écologie mais cela viendra dans le troisième volet de la catégorie économie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×