Indicateurs de résilience


La résilience est la capacité d’un système ou d’une commune de résister aux impacts de son environnement extérieur.

-Le premier indicateur pourra être un bilan carbone faible mais  il ne sera pas suffisant 

-Le pourcentage de nourriture produite localement.

-Le pourcentage de monnaie locale en circulation sur le total de la monnaie en circulation

-Le nombre d’entreprises appartenant a des propriétaires locaux.

- Le trajet  moyen domicile travail des personnes travaillant en ville

-Le trajet moyen des personnes habitants en ville mais travaillant ailleurs

-Le pourcentage d’énergie produite localement

-Le nombre de bâtiments construits de manière renouvelable.

-La proportion de produits de base fabriqués au sein de la commune dans un rayon d’action donné.

- La proportion de déchets compostable effectivement compostés

Notons que plus les indicateurs sont puissants plus nous approcherons du plein emploi, également la cohésion sociale et les réseaux sociaux (hors Internet)  seront puissants. Un haut % de nourriture produite localement necessitera des jardiniers et d’eleveurs, ainsi que des moyens de conservation et de transformation, il en est de même pour les produits de base produits au sein de la commune.

Le plan d’action de descente énergétique  ou PADE.

1 : Etablir une ligne directrice Rassembler les informations concernant les groupes de travail.

2 : Obtenez le plan local d’urbanisme :

3 : Imaginez  une vision globale qui concerne la commune dans son ensemble et ce qu’elle sera dans vingt ou trente ans

4 : Zooms de visions globale : Appliquées pour chaque groupe, retour au point 3.

5 : Retroplanning détaillé : Chaque groupe dresse une ligne chronologique des étapes, les processus qui doivent être mis en place pour atteindre leur vision et c’est le moment de placer les indicateurs de résilience.

6 : Les contes de transition chaque groupe rédige des articles, des histoires et des images de comment y parvenir et ce qui peut arriver en cours de route.

Nous remarquons que la faculté de visualisation est utilisée au maximum.

7 : Rassembler les retroplannings dans  un tableau d’ensemble de manière a vérifier que les groupes n’ont pas trois visions différentes pour le même lieu : le parking transformé en potager, en capteur solaire ou en ecovillage.

8 : Créer une première mouture du PADE.

9 : Finaliser le PADE sachant que le travail sera constamment modifié.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×