ENTREPRISE DE RECOLONISATION R

Dans des régions désertifiées comme l’Auvergne, la Lozère le Lot. L’installation d’unités autonomes expérimentales explorant le futur à l’aide de l’énergie solaire et exploitant toutes formes d’énergies renouvelables, les techniques de recyclage, les techniques de constructions et d’épurations. Ce type de communautés peut être créé à l’aide de volontaires.

Quelques idées, quelques techniques.

-Recherche sur la construction à base de bois et d’isolants végétaux comme la cannebiote : isolants a base de chanvre mélangée a la chaux pour le plus grand profil des communes ainsi que les agriculteurs.

-Carburants à base de bois.

-Agrosylviculture

- Plantes médicinales

- confort et autonomie rurale

- Expérimentation sociale.

 

De nos jours ces expérimentations sont de plus nécessaires, mais comment choisir celles qui doivent être favorisées, celles qui paraissent les plus urgentes, une autre question s’impose par qui ?  Le gouvernement, la région, le département, la commune. Et avec quels financements. Ces expérimentations doivent être  financés par la future taxe carbone appliquée non pas seulement au combustible des particuliers mais aussi a tous les produits finis avec en plus une taxe sociale pénalisant les marchandises provenant des pays sans protection sociale. La taxe carbone sur les produits finis parait beaucoup plus efficace que la simple taxe sur les particuliers, mais pourra-t-on faire l’économie de cette dernière ?.

Les axes de travail peuvent être les suivants.

-Eco construction

- Mini-eolien : Très peu exploité en France, il s’intègre beaucoup mieux dans le paysage jusqu'à 6 KW

- Production de Biomethane : très peu exploité en France.

La validité des projets devra être lié aux économies carbone. Carbone qui devra servir de mesure pour la future fiscalité écologique. Le financement sera fonction des économies probables etdes nouveaux métiers devront apparaître. Ingénieur ou techniciens en techniques de vie durables, ce devra être de vrais métiers, en non des centres d’insertion, qui sont réservés aux aides a la personne ou au collectivités ce qui montre le peu d’intérêt de nos gouvernants pour le bien être des personnes, mieux vaut s’occuper du bien être des amis milliardaires.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site