Cendrillon et le prince de la Permaculture 53

 

La sublime était le surnom d’Annabelle, elle est très bien faite du petit orteil jusqu'à la racine des cheveux. Mais on aurait pu l’appeler aussi la surdouée : en effet elle avait obtenue don Bac a 15 ans et demie parallèlement a ses études d’économie elle avait suivi des cours de guitare au conservatoire d’Ajaccio et pratiquée le chant polyphonique. Elle s’était mariée au grand désespoir de sa mère et de son beau père peu après sa licence et elle était partie sur le continent. Puis elle avait divorcé tout en continuant son ménage a trois. Ce fût une bonne période  constamment dépressive elle vivait enfin. Puis vint le Master 1 puis le 2 puis le doctorat sur «  Economie  sociale et solidaire clef d’une société durable »  puis le militantisme au sein d’ATTAC, elle gagnait sa vie en tant qu’employée d’une BIOCOOP ou elle aidait à mettre en place une monnaie complémentaire. Elle avait vingt six ans quand elle entendit parler du Pradelou par Léo et par Fred, Elle saisit d’occasion de se rapprocher de Léo car selon son expression elle était en « manque de lui » ce n’était pas une « histoire de peau » mais une histoire de présence. Mais laissons lui la parole maintenant.

Je vais vous faire une série d’exposés sur la notion de monnaie de dette illégitimes de dettes odieuses, de monnaie complémentaire et de monnaie pour l’Economie Sociale, Solidaire et Ecologique

La création monétaire.

A l’origine ma monnaie était faite uniquement pour échanger et peu a peu elle remplaça le troc elle se faisait souvent en coquillage. La première monnaie métallique connue est Grecque et elle date du VI éme siècle avant Jésus Christ c’est la fameuse Drachme. Mais quand la somme devient trop importante intervient la monnaie papier qui vient de Chine. La monnaie devient indexée sur l’or ou sur l’argent au cours du XIX éme siècle. La monnaie papier devint supérieure aux réserves d’Or  ce fut le système de Law au début du XVII eme siècle, qui capota quand beaucoup voulurent échanger leurs billets contre de l’or comme en 1720, mais paradoxalement ce ne fût pas négatif pour tout le monde, la dette du royaume n’existait plus, Law prétendait que la fonction de l’argent était l’échange et non l’enrichissement. Ce fût un précurseur.

La monnaie papier se généralisa mais elle était toujours gagée sur l’or jusqu’en 1914 en France en raison des dépenses de guerre, bien supérieure à la réserve d’Or abandonna cette référence..

Le dollar resta indexé sur l’or a raison de 35 dollars l’once d’or,  l’once =28,4195321 grammes, la livre britannique était indexé sur le dollar et les autres monnaie sur la livre britannique. Indiquons que l’idée de banque centrale créant la monnaie a été théorisée par John Law  et vis le jour en 1693 avec la banque d’Angleterre. En 1971 le dollar n’est plus indexé sur l’or et commença le règne de « l’argent dette ».

Le mot banque est dérivé de banc  qui était la table des changeurs italiens.

En 1800 la banque de France est créée, elle n’est pas publique les billets émis doivent être acceptés et la création doit s’accompagner de sa contrepartie en Or, ce qui ne fût plus le cas a partir de 1914

En 1936 l’état renforça le contrôle jusqu’ici acquis a des intérêts privés bloquant les reformes « de gauche » comme en 1924.

Le 2 décembre 1945 le gouvernement du général de Gaulle nationalisa la banque de France et De Gaulle en «  remis une couche «  si l’on peut dire ainsi en 1958 où la Banque de France fût mise directement sous la responsabilité du Président de la république et du 1er ministre. Début Janvier 1973 (la 3Janvier est bonne date pour faire un mauvais coup) la banque de France ne peut plus donner directement au Trésor Public et perd son rôle de service public.(Président Georges Pompidou, premier ministre Pierre Mesmer,Ministre de l’Economie Valery Giscard d’Estain ) puisqu’elle ne peut plus donner  directement au Trésor public un ou des intermédiaires est/sont  nécessaire(s)  la Banque de France prête a la Banque qui prête a l’Etat  et avec le funeste traité de Maastricht la banque de France est liée a la banque Centrale Européenne, il n’y a plus aucun contrôle car la France n’a même plus le choix des banques, elle pouvait contrer les effets pervers de la loi de 1973, elle ne le peux plus.

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×