Cendrillon et le prince de la Permaculture 37

 

Retour sur Keynes qui était autant un philosophe qu’un économiste. Je me suis mis en scène dans cette épisode, mais l’épisode du rapport de stage est vraie, je ne me vante jamais d’habitude, j’espère ne pas être trop insupportable, mais j’ai vraiment été un botaniste amateur  je connaissais environ 1000 espèces de plantes sauvages et pratiquait la phytosociologie. L’histoire du grand père de Jean est évidemment inventée. (ce paragraphe ci-dessus ne figure pas sur le site)

Sonia une des deux flambeuses était habillée sobrement pour une fois, un pantalon de toile et un chemisier et en plus elle avait l’air sérieuse.

« Mes amis, mes sœurs et frères de cœur, je voudrais vous faire part d’une vieille citation qui a  maintenant plus de 85 ans et qui je l’avoue m’a sidérée » 

« Le problème des besoins et de la pauvreté, et la lutte économique entre les classes et les nations ne sont rien d’autre qu’une terrible confusion, transitoire et superflue. Car le monde occidental possède d’ores et déjà les ressources et la technique pour peu que nous organisions pour les utiliser, capables  de reléguer le Problème économique, qui pompe notre énergie morale et matérielle, au rang de préoccupation secondaire.

Ainsi le jour est proche ou le Problème économique retrouvera le rang subalterne d’où il vient et ou l’arène de nos cœurs et nos esprits sera occupée par les véritables problèmes, ceux qui ont trait à la vie et aux relations humaines, à la création, au comportement et a la religion. »

« Nous sommes proches de 2020 , et cette citation est de 1932, il y a eu la guerre bien sur entre temps, mais c’est étonnant qu’un des plus grands économiques du XX éme siècle annonce   que heureusement le problème économique est en passe d’être résolu ainsi que les luttes entre les individus et les nations. Mais qui était ce John Maynard Keynes né en 1883 mort en 1946. C’était d’abord un être double parfaitement bisexuel mais toujours en coupla avec des artistes, il a finit avec une femme une danseuse et auparavant c’était un peintre, c’était pourtant un homme très sérieux puisque durant la guerre 1914-1918 il était haut fonctionnaire au trésor anglais  le trésor étant le nom du ministère de  l’économie et des finances il surveillait les dépenses de guerre. Il aurait pu rester ainsi haut fonctionnaire mais il sortit un ouvrage qui provoqua un tollé  « les conséquences économiques de la paix » ou il écrivait ses conclusions sur le traité de Versailles de 1919 auquel il avait participé mais ses idées n’avaient pas été retenues. Il était contre la « dette de guerre » et ses arguments étaient les suivants.

A savoir :

-L’Allemagne ne pourrait pas payer la dette.

- Cela provoquera des désordres économiques en Allemagne et dans toute l’Europe.

- Les allemands vont vouloir prendre leur revanche et le ressentiment va augmenter.

Rappelons que les Allemands qui ont demandés la paix ne sont pas les mêmes que ceux qui provoquèrent la guerre (l’empereur est destitué en 1918) . Ce fût Hitler qui décida de ne plus payer la dette. Celle-ci provoqua une hyper inflation dans les années vingt, l’austérité et un chômage massif, Keynes avait raison pour les deux derniers points et la crises de 1929 n’arrangea pas les affaires. Les dépenses d’armement du régime nazi représentèrent plusieurs fois la dette a ceci prés que les banques n’avaient plus qu’a se plier et qu’une partie des dépenses on été réglées en « bons » échangeables, puis il y eu le pillage des pays conquis, ainsi que les millions de prisonniers.

Quelques années avant la grande crise de 1929 il écrivit « la fin du laissez faire » qui d’après lui est une religion économique.  La première tache de l’état est le contrôle de ma monnaie et du crédit, ainsi que l’état des affaires et la taille de la population. Il croyait en la nécessité de garder des salaires élevés surtout en cas de crise.

Il disait aussi : Il m'apparaît chaque jour plus clairement que le problème moral de notre temps est celui que pose l'amour de l'argent: les neuf dixièmes de nos activités sont orientées par l'appât du gain (…); l'argent est socialement reconnu comme la mesure de la réussite".

Il n’était pas content de la suffisance  et de l’arrogance des économistes

Si les économistes pouvaient parvenir à ce qu'on les considère comme des gens humbles, compétents, sur le même pied que les dentistes, ce serait merveilleux!" 

Après la guerre il aida à organiser le commerce mondial et la reconstruction des pays ruinés par la guerre, Il était partisan du libre échange conditionnel basé sur la coopération et  non sur la compétition. Il mourut en 1946.Les pays modernes fonctionnèrent en gros suivant le modèle keynésien jusqu’au d début des années 1980 mais avec trop d’inflation (monnaie de singe) peut être était-il temps de faire ce qu’avais dit Keynés mettre l’ ‘économie au second plan, les pays modernes en avait largement les moyens. Mais hélas ce fût le « grand bond en arrière » avec ‘ « l’horreur économique » et la dictature des marchés financiers et des multinationales. La dictature libérale avait frappée, et elle entraînait le monde dans l’enfer. Heureusement nous nous sommes ressaisi au dernier moment et cela ne tenait qu’a une fil, mettre en pratique la citation de Keynes est devenu un impératif tellement la vie était menacée. Les rapports humains doivent primer sur l’économie c’est ce que nous tentons de faire ici il y a peu les impératifs de rentabilité primaient sur tout ce qui provoqua des millions de dépressions, les patients d’un hôpital étaient devenus des clients, les vieux de la maison de retraite « une pompe a finance » , tous les humains des consommateurs. Toujours plus de choses produites avec moins en moins de gens. A tel point que le temps de travail moyen avec les temps partiels dont beaucoup sont subis était de 30 heures environ par semaine, si les chômeurs étaient inclus les 25 heures ne seraient pas loin.. De plus la moitié des emplois doivent disparaître encore en dix ou vingt ans. La croissance est illusoire et dangereuse aussi heureusement va être mis en place en plus des quatre jours et des 32 heures le revenu de base inconditionnel de 750 euros par mois, 400 euros pour les mineurs avec la moitié en monnaie locale a partir de la majorité, Cela n’est pas si utopique que cela car cela remplace une partie des retraites, le RSA en totalité, toutes les aides a l’emploi données souvent a fond perdu aux entreprises dont les multinationales empochaient l’argent sans vergogne et mettaient les personnes a la porte quand même. Les petits commerçants et artisans vont être les bénéficiaires de cette mesure ils verseront des salaires deux fois plus petit. Les avantages prédominent en cas  de forte diminution du temps de travail qui est de toue façon obligatoire mais il ne faut pas négliger quelques inconvénients. Etant donné qu’un métier demande des années de formations, y compris les métiers manuels et pas seulement les professeurs et les médecins, le temps de formation sera a multiplier par deux au minimum avec deux fois plus de gens a former  et l’organisation des emplois du temps risque d’être compliquée. Imaginez l’orgie monstre que nous pourrons organiser pour fêter cela quand le revenu inconditionnel viendra. Notre mode d’organisation ne demande pas beaucoup de revenus et cela va dégager du temps justement pour créer comme le disait Keynes pour qui l’artiste doit être le maître du scientifique , le mot religion fait beaucoup moins envie qu’en 1932 appelons cela spiritualité. Voici quelques mots sur John Maynard Keynes le grand économiste qui n’aimait ni l’économie ni les économistes. Sa citation est a  méditer » 

Jean pris la parole

« Nous remercions Sonia pour le cours de philosophie, je ferais le prochain exposé Elena et Carlos étant indisponibles pour cause nuit avec un érotisme torride, nous allons passer un film sur le Pradelou dans une vingtaine d’années. puis le voisin de Christine  fera un exposé sur la phytosociologie (étude des associations végétales)  celui-ci a effectué un rapport de stage sur la phytosociologie de la vallée des Fontaines salées en Auvergne. Mon grand père professeur a l’Université de Clermont Ferrand a lu le rapport et lui a fait passer la présentation du rapport , c’était un rapport de Maîtrise et non de BTS d’après son expression, le voisin de Christine a eu 18,5/20. De plus cette vallée devait être transformée en station de ski et mon grand père (membre d’une association de protection de la nature) a utilisé une partie de l’argumentaire du voisin de Christine pour s’opposer a la station, a cette époque en 1972 on voulait mettre des stations de sport d’hiver un peu partout, le voisin va reprendre du service il devait ramener Christine mais celle-ci reviendra en Bus Macron  avec Elena et Carlos qui ensuite prendrons le chemin de Cuba

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×