AGRO CABURANTS : LES CULTURES RICHES EN SUCRE




Ces filières pourtant subventionnés ne devraient pas exister, elles revendiquent 40 % d'économie de gaz a effet de serre ce qui est ridicule car elles concurrencent l'alimentation humaine. A partir de céréales, Maïs et blé, le procédé consiste à faire fermenter les grains broyés comme pour faire de la bière et ensuite a effectuer une distillation, la culture du blé demande beaucoup de pétrole (500 litres par hectare rien que pour l' engrais azoté ) , il faut chauffer pour favoriser la fermentation qui dégage beaucoup de gaz carbonique. En bref un litre de pétrole dépensé pour produire l'équivalent de deux, sans compter les matériaux de construction de l'usine, ce n'est pas terrible !!!. La culture de betterave sucrière produit deux fois et demie fois plus d'alcool que le blé avec une fumure équivalente le rendement en sucre est équivalent a la canne a sucre c'est la seule manière raisonnable, néanmoins il reste du sucre dans la mêlasse qu'il est possible de récupérer sous forme d'alcool, le reste de la mêlasse pouvant servir a l'alimentation humaine ou animale, c'est la seule manière écologique de produire du biocarburant a base de sucre en Europe.
La canne a sucre Brésilienne : C'est l'un des plus vieux agro carburants nullement fait pour économiser l'essence et encore moins le carbone (sa production commence dans les années 1970) mais par une volonté d'autonomie de la part des gouvernements Brésiliens . La production d'agro carburant Brésilien a un excellent rendement car le résidu fibreux (la bagasse) obtenu après extraction du jus est utilisé comme combustible pour la fermentation des jus et la distillation de l'alcool. Encore une fois, l'intérêt de cette forme d'agro carburant est lié à la valorisation du co-produit et surtout que cette culture ne se fasse pas au détriment des forêts.
Il est évident qu'entre le Soja OGM et la canne a sucre il faudra choisir même si le pays est grand.
Quelques pistes :
Le recyclage : les huiles de cuisine usagées peuvent être avantageusement recyclés en carburant.
L'utilisation d'algues vertes : La laitue de mer si présente en Bretagne, considérée a la fois comme une calamité et un déchet peut produire un agro carburant (expérimentation au Danemark), cette laitue de mer peut être utilisée également pour produire du Méthane.
Citons encore : Le Jatropa Curcas un arbuste poussant en zone aride dont les fruits non comestible peuvent servir de base à la fois production d'une huile et avec le co-produit du méthane. Ou encore Pomgammia Pinnata qui est fixateur d'azote de l'air non comestible lui aussi.
Nous verrons plus tard la production de Bio-méthane

JATROPA CURCAS

 L'EXTRACTION DE L'HUILE DE JATROPA CURCAS

PONGAMIA PINNATA

 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×