Economie 5

1993

 Bertrand B dans son hameau s’occupait de ses trois vaches. Il fabriquait également les yaourts et les laits caillés ainsi que les fromages pour les habitants des trois maisons car ceux-ci à l’aide des habitants du village l’avaient aidés a restauré sa fermette.

Bertrand B n’avait pas mis de capteurs solaires sur son toit mais il avait installé une pompe a chaleur sol eau ( le sol étant parcouru par un réseau de tubes en polyéthylène  remplis d’eau captant la chaleur du sol) Bertrand B avait installé une mini éolienne, il complétait le chauffage grâce a un insert d’un rendement de plus de 80% qui chauffait l’étage.

L’eau chaude et l’éclairage de la maison s’effectuaient avec un porche attenant a la maison, ce porche était constitué de capteurs tuiles, l’eau circulant en haut de la tuile le bas étant constitué de photopiles, pour l’hiver l’insert possédait un petit bouilleur fournissant l’appoint d’eau chaude.

Bertrand B récupérait toute l’eau de pluie avec sa citerne enterrée  commune a tout le hameau, elle servait a tout sauf a la boisson, l’air étant relativement pur mais les vieilles ardoises pas forcement.

Les eaux usées subissaient un lagunage, Bertrand B chauffait ses aliments au propane mais possédait une cuisinière solaire a parabole pour l’été.

La petite ferme du hameau possédait un motoculteur fonctionnant a l’aide de la méthanisation, les bâtiments plus réduits consistait en une vieille grange et une étable attenante.

Bertrand B payait des impôts au moins autant que son père dans les années quatre vingt dix mais en revanche la TVA jugée trop inégalitaire  n’existait plus que pour que pour des produits a base de produits fossiles, le papier et les métaux non recyclés, les surgelés et les éléments surgelés, enfin tout ce qui était lié.

Les produits alimentaires s’achetaient relativement chers mais beaucoup mais beaucoup de gens cultivaient la terre ou échangeaient du travail contre des denrées alimentaires, les prix couramment pratiqués étaient :

1 KG de viande= 1 Heure de travail

10 KG de blé= 1  Heure de travail

Mais dans ce domaine régnait la plus grande liberté et la loi de l’offre et de la demande régnait dans sa plus grande plénitude.

La retraite avait lieu au bout de 18000 heures de travail, il s’agissait du travail lié par contrat par opposition au travail organisé dans les courses d’échanges, elle avait lieu a 9000 heures pour un professeur ou trente année pour un agriculteur ou un membre des professions libérales, la somme était la même pour tous soit 60% du salaire moyen, mais les personnes âgées disposaient de la gratuité des soins, la sécurité sociale existait toujours mais ne dépensait plus des sommes considérables car 80% des maladies étaient traités par aromathérapie, phytothérapie, ostéopathie ou homéopathie, jeune ou rebirth.

Le cancer n’était pas totalement vaincu mais son taux de guérison approchait les 80% grâce à la combinaison de toutes les méthodes  a savoir psychologie, médecines douces, radiothérapie, traitements médicamenteux doux et durs mais la consommation des médicaments avait diminué des deux tiers grâce a la formidable augmentation de la qualité de la vie.

Les accidents de la route et les accidents du travail grâce a leurs diminution conséquente arrangeaient bien les compte de la sécurité sociale. Bertrand B se souvenait bien de l’essor des mouvements écologistes au début des années 1990 époque ou les deux tendances avaient enfin compris que Génération Ecologie representait le cours terme  et les Verts le long terme.

Des changements considérables avaient eu lieu ; la priorité donnée au travail puis a l’écologie, puis les changements dans la constitution, la réduction a cinq ans du mandat présidentiel, le vote par minitel par l’ensemble des électeurs identifiés par une carte a puce personnelle a chaque loi  présentée par un débat télévisé.    

A chaque moment toute personne pouvait faire des propositions et 10% de demandes semblables au niveau national entraînait la discussion de la loi ou formulation de celle-ci si elle n’existait pas encore.

Au niveau local (canton) il y avait referendum d’initiative populaire a partir de 10% de propositions semblables également ainsi un canton a la maîtrise  absolue des grands travaux, si plus de 50% des personnes ne veulent pas d’un Disneyland, il ne sera pas construit, les habitants d’un endroit avaient ainsi la maîtrise directe telle fût instaurée la véritable décentralisation.

Les apports de l’état étaient les suivants :

20% pour l’emploi

30% pour l’écologie

20% pour la voirie et la santé

10% pour les loisirs. 

Ceci est une idée de la répartition des fonds sur cinq ans ainsi le canton peut dépenser 30% pour les loisirs une année et rien pour les deux autres.

L’armée devint Européenne a partir de l’an 2000 son but est entièrement humanitaire et en plus elle intervient en raison de sa logistique dans les grandes catastrophes naturelles ainsi que dans les famines elle intervient par les armes en cas de manquement aux droits de l’homme quand par exemple un dictateur décide de massacrer et d’affamer les populations locales.

Bertrand B était perdu dans ses pensées et il venait d’arriver au bout du voyage. Il descendit mis la voiture en charge avec une borne solaire placée prés de son travail puis il descendit d’un pas allègre.

2011

Les problèmes vont se poser rapidement ; comment vivre bien avec moins de mille euros autrement dit avec un niveau de vie diminué par deux, ainsi que les rentrées fiscales au niveau de l’état. Cette société écologique et sociale a pour principal obstacle le prix du logement soit en location soi en propriété, dans les constructions neuves tout peut se réduire en crédit d’heures de travail a condition que les matériaux soit locaux, terre, paille, chanvre, bois. L’aménagement des territoires sera tout autre avec augmentation des exploitants agricoles surtout des très petits exploitants,

Quel mode de vie pour une empreinte écologique ne dépassant pas un hectare huit par personne ce qui correspond a la consommation d’une terre en  France  l’empreinte est de trois actuellement soit presque six hectare par habitant. Cette empreinte correspond aussi bien a la surface pour produire la nourriture qu’a la surface de forêt nécessaire pour absorber le gaz carbonique en excès, ainsi que les routes, les magasins etc..

En 1961 cet empreinte était de 1,23 en France, 2 en 1980 3 en 1999, notons que pour beaucoup de personnes il y a eu une dégradation du niveau de vie entre 1999 et 1980 avec une formidable montée du chômage et de la pauvreté parallèlement il y a eu une mondialisation catastrophique sommes nous plus heureux que dans les années cinquante ? En pratique c’est à ce niveau de vie que nous devrions être pour continuer notre aventure sur cette terre, et pourtant presque chaque foyer était éclairé à l’époque et il n’y avait pas de centrales nucléaires, en ce qui concerne l’environnement notre président est une catastrophe ambulante.

Ce qui doit être conservé du modèle de société de 1955 :

-Les petits commerces, la localisation de l’économie : A l’époque existait des crémiers avec des bouteilles consignées, des fermes et des maraîchers a proximité des villes et beaucoup de petits commerces ainsi que beaucoup de petites entreprises.

-Le nombre de voitures était d’un peu plus de 3 millions, 6 millions en 1961, environ 30 millions de nos jours par contre il y avait un grand nombre de cyclomoteurs plus d’un million produit en 1960, nous pouvons imaginer des petits machines hybrides, ces petits engins sont parfaits pour des trajets jusqu’a 10 Kilomètres c'est-à-dire une grande partie des trajets,ils sont aussi très bien pour transporter les courses achetées chez des petits commerçants. Il reste a améliorer le rendement calamiteux ainsi que la pollution. Ces engins pourront être relancés par l’interdiction des voitures dans les zones urbaines. En 1961 il y avait 123  voitures pour mille habitants, le double peut rouler dans le futur avec la même quantité d’énergie.

Avec l’isolation des bâtiments, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables il en possible de revenir a l’empreinte écologique de l’époque tout en vivant mieux. C’est possible quoi qu’en disent nos dinosaures qui nous gouvernent.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×