Cendrillon et le prince de la Permaculture 79

1 : Les relations sont bénéfiques pour les deux espèces

-Mutualisme : L’association est bénéfique pour les deux espèces ou plusieurs citons l’exemple des troupeaux de différentes espèces dans les savanes africaines qui se mélangent Zèbres, girafes, antilopes 

Citons le cas du Héron pique Bœuf qui débarrasse les buffles et girafes de leur parasites

Coopérations : Elles sont nombreuses comme par exemple les plantes qui donnent de la nourriture aux abeilles et les abeilles favorisent la reproduction de la plante.

Symbiose : Ce sont des coopérations qui sont devenues obligatoires dans la nature se sont les lichens qui consistent en l’association d’une algue et d’un champignon

Mutualisme, Coopération et Symbiose

  • Mutualisme : phénomène d'association bénéfique entre deux espèces vivantes. Celle-ci peut-être facultative (protocoopération), ou obligatoire, auquel cas on la dénomme symbiose.
  • Coopération : association de deux êtres vivants où les deux associés retirent des bénéfices d'une relation non obligatoire. Il y a plusieurs exemples possibles de coopération où il y a un échange de service. Si on sépare les deux associés, chacun peut vivre sans problème car c'est une relation non-obligatoire. Chaque vivant de la relation peut aller chercher ailleurs pour répondre à ses besoins. Les fleurs qui donnent de la nourriture aux abeilles et les abeilles qui transportent le pollen des fleurs, le cheval qui aide le fermier et le fermier qui nourrit le cheval sont deux exemples de coopération.
  • Symbiose : interaction où les deux partenaires retirent des bénéfices vitaux d'une relation obligatoire (vitale pour au moins un stade de vie).

La coopération et la symbiose sont des mutualismes.

Défavorable pour l’une des espèces favorable pour l’une des espèces, neutre pour l’autre

Parasitisme et commensalisme

Parasitisme : Relation entre deux êtres dont l’un vie au dépend de l’autre. Les exemples sont nombreux. Prenons l’exemple des plantes

La cuscute :

1024px cuscuta campestris

Cette plante est entièrement dépendante de la plante support

Orobanche :

800px illustration orobanche lutea0

Citons également la striga parasite du maïs africain.

Prédation : association où un vivant tue et mange un autre vivant. Par exemple, un loup qui mange un lièvre ou un lion qui mange une gazelle. C’est une relation courante

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×