La tourbière 8

 

La vague verte submergea la France, comment gouverner avec des structures représentant l’anthèse des idées écologistes, dans un premier temps ils s’en servirent tout comme il y a une transition de la forêt a la prairie ils firent une transition entre une société politique et une société écologique, transition portant les éléments de chacun, nous pouvons l’appeler gouvernement de lisière, par exemple le centralisme et la décentralisation cœxistaient, comme par exemple la taxe sur la consommation des voitures, centralisme pour imposer le recyclage généralisé, décentralisation dans l’aide apportée a la création de villages autonomes. Le gouvernement avait une approche réellement écologique des problèmes. Ce qui s’appelait la gauche et la droite avait fait faillite successivement.

Actuellement le principe de transition prend le devant de la scène médiatique et écologique d’ailleurs les concepts de transition énergétique, de territoires ou de villes en transition sont développés. Il est évident que ces territoires comme la ville de Totness en Angleterre appartient à deux modèles différents tout comme la lisière encore appelée écotone en science écologique. Il y aura croissance et décroissance, croissance de la fabrication d’éoliennes, artisanale et  industrielles, petit et grand éolien.  Croissance des travaux et matériaux d’isolation. Décroissance de la production de voitures et de la consommation de pétrole (pratiquement imposée) . Croissance nécessaire de la résilience (c’est la capacité d’un écosystème de retrouver son cours normal après une perturbation)  et par analogie d’une communauté. Augmenter la résilience d’un village ou d’une ville c’est produire sa nourriture et les produits manufacturés au plus proche ainsi que produire l’énergie également au plus proche. Car encore plus qu’en 1983 les combustibles fossiles non seulement provoquent un réchauffement accéléré mais la demande dépasse l’offre donc le prix du pétrole va augmenter de plus en plus d’où l’effondrement probable de notre modèle économique avec une crise financière probable. Nous pensons que le ou les pays doivent retrouver leur indépendance par rapport  au monde de la finance comme dans les années soixante, de plus les monnaies locales, régionales voir nationales non spéculatives doivent fleurir.  L’agriculture classique du fait de l’explosion des combustibles fossiles va faire faillite, force est de constater que l’autonomie était bien plus grande à la fin années cinquante, les exportations et les importations aussi.  Il est possible de s’installer sur deux ou quatre hectares a condition de transformer voir de vendre sa production. C’est aussi dans l’intérêt de l’état, et son aide dans ses petites installations est bien moins coûteuse a long terme que des années de chômage puis le RSA. Nous pensons que la création d’un ministère  se nommant « transition et agro écologie »  serait le bienvenu étant entendu qu’il ne fra qu’accompagner les initiatives locales.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×