La tourbière 5

 

La fonction scientifique : la faune est ici très riche, nous avons ici la faune spécifique de la forêt comme le pic noir.

Pic

Le pic noir est le plus grand pic d’Europe il creuse son nid dans les vieux troncs et se nourrit d’insectes xylophages présent dans le bois mort.

Des espèces spécifiques aux taillis comme le loriot.

Loriot

Se développent également des espèces d’oiseaux attachés à une catégorie d’arbres comme le bec croisé ou le roitelet pour les conifères

Bec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a effectivement un bec croisé qui facilite la récolte de graines de conifères dans les cônes des coniféres, ceux ci sont présents dans le sapin, les pins, les épicéas, etc

Le

 

 

 

 

 

 

Le roitelet est l’un des plus petits oiseaux de sept grammes et de moins de dix centimètres de long. Il se nourrit d’insectes et d’araignées. Il fait justement son nid dans une ancienne toile d’araignées qu’il garnit de mousse.

Le geai pour les chênes, l’insecte prédateur Makiola Fagi uniquement lié au hêtre qui forme une galle

 

 

Gale

 

L’insecte genre cecidomie dépose les œufs qui deviennent des larves mangeant la feuille, le hêtre  en réaction forme une espèce de coque appelée galle destinée a diminuer la surface détruite, les galles les plus rouge sont des Makiola Fagi femelle. Les galles sont nombreuses en particulier sur le chêne.

Greengalls

 

De plus tu remarqueras des arbres de tous les ages dont quelques sont a moitié morts ceci  pour permettre la nidification des pics et des chouettes hulottes celles–ci trouvant une nourriture abondante de campagnols, favorisée par les taillis.

Bref l’espace est entièrement occupé, les espèces sont le plus variées possibles et la nourriture abonde toute l’année. Nous trouvons sur le plan qualitatif entre 1/3 et ½ de plus d’espèces que dans une vieille forêt ou dans une vielle forêt. »

Puis il s’interrompit brusquement

« Tiens tu ne prends pas de notes »

« Non, mon stylo magnétophone  rempli cet office, néanmoins je prends des notes en même temps pour gagner du temps, mais en matière d’écologie je préfère avoir tous les éléments en main pour faire la synthèse »

« Pour conclure sur la forêt que tu vois elle remplit pleinement trois objectifs.

Premièrement : Rôle scientifique, de nombreuses études on été faites sur la végétation, la flore, la faune d’une manière analytique et synthétique, nous avons étudié l’influence du sous bois sur une espèce particulière, les interactions entre deux espèces d’arbres, des études sur le microclimat, sur le sol la flore la faune et leurs influences réciproques.

Deuxièmement : Rôle esthétique,Variété de formes et de couleurs, expériences sensorielles variées, cette forêt est une mine de découvertes pour l’initiation a la peinture , a la poésie, a la photographie.

Troisièmement : Objectif d’exploitation ; cette forêt fournit également du bois de chauffage et du bois d’œuvre et un peu de pâte a papier. La productivité totale c'est-à-dire l’augmentation du bois,  des feuilles, des racines est plus grande que celle d’une forêt classique mais les prélèvements sont moins grands. En conclusion, nous donnons un coup de pouce a la nature mais nous ne la commandons pas.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site