Cendrillon ou le prince de la permaculture 87

  •  
  •  

La semaine de Fabienne

Annabelle rabroua pourtant un peu Fabienne qui cherchait des pistes pour la scolarisation des enfants des Eco villages autrefois dans les années soixante-dix existait le ramassage scolaire avant l’utilisation généralisée des voitures particulières étant donné que dans beaucoup de secteurs la population vieillissait. Nous assistons à la fin de l’exode rurale et au début de l’exode urbain. En raison de la transition énergétique et qu’il n’y avait que deux voitures au Pradelou dans un premier temps une partie de l’enseignement peut-être délégué aux habitants de l’Eco village par exemple avec la participation aux marchés pour apprendre à compter ainsi que la plantation d’arbre à la fabrication des pains,  Annabelle pourrait éventuellement parfois faire classe ce qu’elle refusa catégoriquement en disant qu’elle ne connaissait rien en enfants. En fait elle ne pouvait être mère l’adoption ne marchait pas et c’était son point sensible. Fabienne fût très étonnée de sa proposition.

« Je t’expliquerais plus tard j’étais très tendue cela va mieux après les bons soins de Marie et le massage de Jean cela allait mieux mais je fais aussi des massages rapides du dos que j’offre parfois sur les marchés et parfois chez une personne tirés au sort un massage de trente minutes de type réflexologie c’est ce que je veux t’offrir et je veux t’inviter avenir avec nous Samedi au marché accepte-tu ? »

Fabienne accepta

C’était moins enveloppant que celui de Jean mais plus précis.

« Tu en auras un autre Dimanche ce n’est pas parce que tu as touché un point sensible qu’il ne faut pas prendre soin de toi »

Elle est surprenante pensa Fabienne néanmoins elle vint au marché du Samedi avec Annabelle et Marie avec la 504 camionnette bâchée des 7 heure une jeune fille se présenta.

« Dis donc Jennifer on ne t’a pas vue la semaine dernière, mais dis donc que tu as de belles fringues et que tu parais contente, tu es amoureuse ou tu as gagnée au loto »

« Les deux »

« J’espère que tu es tombée amoureuse avant, après ça craint » dit Marie 

« En même temps en fait c’est Arnaud qui m’a offert le billet et j’ai gagné un million d’euros, et je ne peux rester longtemps car je travaille maintenant. »

« Avec un million d’euro ? »

« Oui nous avons acheté le restaurant, à ce propos j’ai plusieurs propositions à te faire cela fait un an que tu me fais gratuitement des massages du dos et des pieds voilà cinq cents euros pour construire ta serre »  

« Pas question c’est cadeau et souvent tu aidais Marie pendant que je faisais des massages gratuits pour ceux qui étaient tirés au sort »

« Oui oublies-tu les légumes gratuits que tu me donnais chaque Samedi je n’avais pas un sou et le repas au restaurant que tu m’offrais. »

« Ce qui est donné est donné, pas questions n’insiste pas sinon je ne veux plus entendre parler de toi »

« Tête de mule, tu sais bien que tu en as besoin de ces cinq cents euros pourquoi pas un prêt remboursé en légumes chaque semaine en massages aussi »

« Non les massages je veux te les offrir Jennifer »

« Bon d’accord je veux bien le Samedi se sera difficile mais je passerais t’acheter des légumes pour le restaurant chaque Lundi je prendrais ce que tu auras, je te donne cinq cents euros c’est une avance je te préviens j’en prendrai au moins pour cent euros, je ne dis pas non au massage gratuit pour bien commencer la semaine j’en serais ravie, ce midi venez manger. »

« Mais nous serons trois. »

« Et alors »

« Fabienne ne mange pas de viande. »

« Et alors, comme un tiers de mes clients. »

« Nous allons payer les repas. »

« Non pas cette fois fêtons ma réussite et mon nouvel amour et j’ai envie de partager »

« Bon dit Annabelle, tu ne refais pas le coup la semaine prochaine »

« J’ai une autre proposition, une pièce chauffée le Samedi après-midi tu pourras continuer tes massages l’après-midi même l’hiver.  »

« Bonne idée mais cela dépend combien tu peux la louer. »

« Je ne n’avais l’intention de te faire payer car cela peut faire de la publicité pour le restaurant ? »

« Tu n’es est pas sûre, je ne peux pas te payer plus de 15 euros de l’heure. »

« Tu es terrible, je préférais si possible ne pas te faire payer tu as pris soin de moi pendant plus d’une année tes massages du Lundi étaient les seuls contacts physiques de la semaine et tes légumes étaient les seuls cela n’avait pas de prix pour moi. »

Avant que l’émotion ne devienne trop forte Annabelle conclut.

« Un endroit où je puisse exercer une de mes passions n’a pas de prix pour moi mais que cela ne m’empêche pas de te faire des cadeaux »

Fabienne resta une semaine de plus le Lundi elle resta chez Jean et Lucie, le mardi chez Chloé et Mathieu (la sauterelle et le bucheron) ou elle participa à l’envoi des plantes médicinales, le Mercredi chez Luc et Sarah ou elle ne fît rien de particulier Luc restaurait une presse a petites bottes comme autrefois et adaptait un vieux tracteur à la consommation d’huile de faine ou de Colza , Maria chez qui elle alla jeudi faisait des bonds « cela ne vas pas bruler l’huile de faine » c’est elle qui la première avait fait de l’huile de faine . Jeudi elle alla chez Benoit le Maraicher et Clémence l’artiste. Vendredi elle alla chez Sonia et Rachel qui confectionnaient différentes sortes de buttes, le Samedi matin  Fred le Kiné lui fît un massage complet de la tête aux pieds en insistant plus sur le dos et les pieds.

« Cela va durer deux heures environ tu vas surement dormir, ce n’est pas grave »

L’huile de faine est utilisée

« Tu vas garder un bon souvenir de ton passage et peut être que tu reviendras. »

« Ce n’est pas peut-être c’est sur »

Pour compléter la détente il finit par un effleurage général car Fabienne n’avait pas dormit longtemps car le pétrissage des tensions et la partie Tuina était douloureuse.

« Je fais le massage le plus complet mais pour les pieds  Jean et Annabelle sont très bien, ainsi que le massage rapide des mains et du dos pour Annabelle, nous pratiquons beaucoup les massages nous sommes dans une autre civilisation sans compétition, avec peu de réseaux sociaux nous avons quand même une page Facebook « le Pradelou » mais elle appartient à tous et a toutes. Pour passer une nuit d’amour exceptionnelle Sonia et Rachel préparent très bien. »

Fabienne était perplexe les habitants du Pradelou faisaient presque tout eux même la nouvelle éducation devait inclure des cours de plomberie, d’électricité, de menuiserie et de jardinage ainsi que des notions d’agriculture. Savoir écrire, compter devaient se faire en sauvant les différentes fonctions.

Mais en attendant la semaine de Fabienne suivons le discours d’Annabelle de Dimanche 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×