Cendrillon et le prince de la permaculture 66

 

4. Une redistribution égalitaire des richesses

Vaste programme remarquons que la situation est bien pire qu’en 1974  les nombres de pauvres augmentent sans cesse et le nombre de riches aussi qui deviennent de plus en riches. Notons également les écarts de revenus entre les pays riches et les pays pauvres et la tendance aussi à ce que les riches deviennent de plus en plus riches. Notons un phénomène qui n’existait pas ou très peu en 1974 à savoir le phénomène de pauvreté dans l’abondance qui pousse à exploiter de plus en plus le tiers monde. Notons aussi l’abandon de pouvoir par les politiques au profil du monde de la finance. Ainsi le nombre de pauvres augmente au fur et à mesure que le PIB du pays augmente. L’incroyable manque de réaction du monde politique  a la  crise de 2008 sera considéré sévèrement dans quelques décennies de la même manière que les accords de Munich en 1938. Etant donné que les banques ne valaient plus rien il était facile de les laisser couler et reprendre la création monétaire en main sans cela il sera difficile de lutter contre les inégalités il sera difficile de faire la transition énergétique il sera difficile de ne pas s’appauvrir.

Nous sommes en dictature sans en avoir l’air les lois sont à 70% européennes et ces 70% sont faites par des personnes non élues. Ce serait moindre mal si elles étaient tirées au sort mais elles sont désignées et représentent la mortifère théorie du libéralisme pour faire simple imaginez une équipe de football  ou l’entraineur dirait « surtout vous jouez perso et vous ne passez jamais la balle vous êtes le centre du monde » défaite assurée et pourtant cette théorie gouverne le monde ou du moins essaye de gouverner le monde depuis 1980 environ et depuis les inégalités explosent. La première chose à faire a notre avis est l’instauration de protectionnismes coopératifs. Il est évident qu’il faut acheter moins au tiers monde et surtout ne pas mettre des usines parce que c’est moins cher. Voiçi une vidéo sur coca cola en Inde

https://www.youtube.com/watch?v=a1aAwxibVZ8

Cela démontre le mécanisme : la multinationale pour gagner encore plus d’argent va délocaliser sa  production et ce faisant il assèche les nappes phréatiques et la pauvreté augmente parmi les paysans. D’autre part dans les pays riches la population s’appauvrit à cause du chômage.

 Le revenu universel de préférence avec une monnaie locale est un des remèdes aux inégalités.  Le blocage des hauts revenus en est une autre reste la peur que les personnes partent en Suisse ou ailleurs ; et alors il restera bien assez de personnes se contentant d’un bon revenu pour un travail bien fait et il n’est pas sûr du tout que les hyper riches soient les plus efficaces surtout socialement et écologiquement. Un président d’EDF ancien ingénieur et payé dix fois le SMIC prendrait surement des meilleures décisions qu’un Enarque payé 10 fois plus cher.

Les candidats et les compétences ne manquent pas  pour avoir des dirigeants de PME  rémunéré de 4000 à 8000 euros.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site