Cendrillon et le prince de la Permaculture 39

 

Fleur permaculture complete couleur 1

 

3 : Culture et communication : Les arts devront être favorisés et c’est ce que nous faisons. Carlos voulait insister sur la notion d’écologie sociale : Certains principes de l’écologie sont appliqués a la société. Ce n’est plus l’économie la science maîtresse ( ou plutôt la fausse science maîtresse) mais l’écologie.

  • L'interdépendance et le principe "d'unité dans la diversité". L'écologie sociale cherche à s'opposer à l'uniformisation des êtres et des pensées et veut promouvoir l'apport de la diversité, de l'union organique des différentes parts de la société. Les différences doivent être promues comme apportant une diversité de talents, de points de vue, de styles permettant de faire évoluer la société tout en la rendant plus stable.
  • La décentralisation : Une société d’écologie sociale prendrait la forme d’une confédération de communes décentralisées et liées entre elles par des liens commerciaux et sociaux. Des sources d’énergie renouvelables  dispersées permettraient d’alimenter ces communautés à tailles humaines et d’apporter à chacun selon ses besoins.
  • La démocratie directe : Comme les villes Athéniennes, les représentants  sont tirés au sort,
  • Un renouveau de la citoyenneté : À la base du système d'écologie sociale se trouve le citoyen. Celui-ci doit réapprendre à décider de ce qui concerne sa vie de tous les jours et, pour ce faire, il lui est nécessaire de se réapproprier le pouvoir. Il doit d'une certaine manière redevenir responsable et connaître le minimum lui permettant de prendre une part active dans la gestion de la société, notamment de ce qui a une répercussion directe sur sa vie.
  • Une technologie libératrice : L’écologie sociale ne s’oppose pas aux technologies modernes mais est partisane en revanche d’un développement de celles-ci pour les rendre au service de l’être humain. La science doit retrouver son sens moral et se développer pour l'humain et non l'asservir. Les machines et outils modernes doivent devenir multifonctionnels, durables, écologiques et facile à utiliser ainsi qu'à entretenir. En devenant maître de la technique qu'il utilise, le citoyen pourra se libérer du travail pénible et se concentrer sur l'aspect créatif et positif des tâches.
  • Une vision sociale du travail : Développer les machines a dans l’écologie sociale pour but de libérer l’être humain d’une grande part du travail manuel (travail en usine), pouvant être fait par des machines, en vue de lui laisser le travail créatif et réduire son temps de travail. Le temps gagné pourrait lui permettre de participer à la vie politique de son quartier et de profiter plus pleinement de la vie sociale. Le modèle s’articule ainsi autour de temps partiels diversifiés, alliant autant que possible travail à l’intérieur et à l’extérieur, intellectuel et concret, etc. Les hiérarchies au travail seront remplacées par des superviseurs ayant pour seul but d’apporter une vision globale sur le travail d’une société.

Voici les principal points que Carlos voulait développer en s’appuyant sur le vision de Murray Bookchin 1921-2006

4 : Santé et bien être spirituel :

C’est la base du succès éventuel d’une entreprise de transition, les possessions matérielles seront moins importantes et l’essentiel viendra du recyclage et de la récupération. Mettre la Santé et non la Maladie au centre du système de soin est un pas important. S’occuper du Bien être et non de la productivité permet a chacun de respirer. S’occuper de spiritualité plutôt que de rentabilité est important. Le qi cong, le tai chi , les différentes techniques de massages (californien, ayurvédique, chinois etc) permettent d’éviter nombre de maladies et de plus peuvent réduire le budget de la sécurité sociale de moitié. Maria avec ses plantes,  Christine avec ses soins Esséniens et son grand cœur, Rachel avec sa réflexologie ainsi que Jean, Fred et ses relaxations et son Tai Chi chuan, Sonia avec ses méditations, Annabelle avec massages aux duvets de plumes, nous sommes gâtés et ce qui explique la limitation du temps de travail au profil du bien être.

5 : Finances et économie.

Le besoin de financement est beaucoup moins important que dans la société d’avant car une partie de l’activité se passe entre nous mais il faut bien construire des maisons pour les nouveaux arrivants. Les recettes sont apportées par nos ventes sur les marchés et par les aides régionales à la transition, et bientôt le nouveau revenu inconditionnel. Notons qu’un gouvernement écologiste et des multitudes de petites communautés comme les oasis en tout lieu suivant l’expression de pierre Rabhi sont des stratégies gagnantes. C’est beaucoup mieux avec un gouvernement aidant, qui ne nous pourrit pas la vie avec trop de règlements et nous fait pas de procès a tort a travers.

Beaucoup d’entre nous sont tentés par la forme juridique des SAPO (société anonyme de production ouvrière) sauf que l’activité principale est agricole. Mais c’est bien tentant avec le capital commun la même renumérotation pour chacun et le dirigeant changeant chaque année et désigné par un vote.  Reste à savoir ce qui va a la rémunération étant bien entendu que beaucoup de biens, de services et de bien être sont fournis par la communauté. Nous pouvons facilement produire une grande partie de notre alimentation : une partie de nos vêtements, une partie de nos déplacements, une partie de nos médicaments, une grande partie de notre logement. Certains d’entre nous on plus apportés que d’autres je pense en particulier a Leo le menuisier qui est venu avec tout son matériel,

Lucie intervint.

« Ce qu’il oublie de dire, c’est qu’il a donné toutes les terres a la communauté il garde les bâtiments sauf ceux qui sont construits après »

6 : Patrimoine et communauté :

Donc pour faire simple appartient a la communauté l’ensemble des terres et les décisions pour les changements  d’affectation des terres sont prises en commun ainsi que la construction de nouvelles maisons ou de nouveaux bâtiments. Chaque semaine est affichée la liste des taches et chacun s’inscrit suivant ses envies. Nous avons les marchés comme moyen d’augmenter les fonds et d’augmenter le patrimoine pour pouvoir recevoir d’autres personnes. Il arrive que certains d’entre nous  viennent avec un capital qu’ils peuvent mettre au service de la communauté ou non. Parfois il sera nécessaire de temps en temps de faire un forum ouvert.

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×