Cendrillon 2017 et le Prince de la permaculture 28

 

 

Il dit ensuite que pour le moment il y n’y avait que deux chevaux et dix chèvres angoras et cent poules (animal fétiche de la permaculture). Il informait sur les possibilités puis il mentionna les abeilles, l’aquaculture de truites avec production de gammares mangeant tous les déchets animaux ou végétaux. 

Tous les élevages mentionnés peuvent être faits pour l’autoconsommation ou pour la vente mais rappelons que les vaches laitières ne sont pas tuées pour des raisons Ethiques en fin de carrière ni même les vieilles limousines mais seulement les taurillons ou les génisses en trop.

L’autonomie doit être réalisée en cinq ans à la fois parce que nous serons de plus en plus autonome et aussi parce que la vente sera mieux organisée et plus nous serons autonome plus nous aurons de temps disponible car moins de vente à l’extérieur. A ce propos il serait bon que nous organisions des paniers suivant le système des AMAP mais pour la viande ce n’est pas gagné peut être pourrions nous voir avec le biocoop local ou peut être un magasin a Limoges en association avec des producteurs de l’agriculture biologique..

 Index 2

Cet exposé donne des possibilités en matière d’animaux mais cela dépendra du groupe je pense que les vaches limousines seront plutôt un loisir avec quelques vaches et un taureau la production : quelques taurillons et génisses vendus a des éleveurs du coin. Je vois bien part contre quelques centaines de brebis et de chèvres el faudra penser à une petite salle de  traite.

 Salle de traite

Il faut au final qu’une seule personne puisse s’occuper des animaux en cas de fête. Mais je vous laisse a vos réflexions je laisse la parole au petits oiseaux.

« Carlos veux parler des Colibris » Dit Elena

En effet les deux filles Marie et Annabelle militaient depuis dix ans au mouvement des Colibris commencé par Pierre Rabhi , Sonia et Rachel depuis cinq ans

« Carlos parlait de fête et nous allons bientôt en avoir une, en effet la société est en train de basculer vers un monde durable dit Annabelle le ministre de l’Innovation sociale Yves Cochet propose une allocation universelle de 850 euros par personne la moitié en Euros francs cette moitié étant versée aux mineurs sur un compte. Strauss Kahn corrigea le tir pour éviter une trop grosse masse d’argent en circulation et une inflation plus ou moins incontrôlable. La ministre de l’écologie du développement durable et de la transition indique également qu’une relance de la consommation entraînera une consommation accrue de ressources et de pétrole. Yves Cochet répondit a Ségolène que cela fait plus de trente ans qu’il tire la sonnette d’alarme et qu’il prône la décroissance ce n’est pas pour commencer la société de consommation a soixante dix ans. Cette allocation sera déduite des retraites des allocations de chômage remplacera le RSA, le SMIC est porté a 1500 euros mais dans le salaire l’allocation peut être réduite. Nous voyons de suite que les taches socialement et écologiquement utiles peuvent être faites et que les fortes dépenses de main d’œuvre peuvent être diminué cela fait une différence pour un artisan de payer un salaire de 650 euros par rapport a 1500 euros. Mais par contre l’impôt sur le revenu est complètement remanié et de plus sont instaurés des emplois dits de dernier recourt inventés par Keynes et mis en œuvre par Roosevelt dans les années 1930. C’est un peu l’idée des emplois jeunes sauf qu’ils sont ouverts a tous. Un grand espoir pour notre communauté ce qui permettra de prendre notre temps pour des décisions justes. »

Annabelle était venue avec sa tenue de détente autrement dit pieds nus et avec une petite robe plissée comme les grecs autrefois, elle était contente malgré sa beauté malgré le surnom de « Beauté fatale » cette jeune femme a la plastique irréprochable d’un mètre soixante cinq se remarquait plus que les petites « mini » pour Lucie et « poupée Barbie » pour Elena. Des surnoms parfois moqueurs et impertinents mais aucun sifflets ni aucune réflexion.

« Elle remercia Carlos son maître a penser, le seul homme qui lui faisait regretter d’être homosexuelle et tous les membres qui lui permettaient de vivre son idéal de vie »

Puis vint ensuite Rachel « le volcan » sulfureuse jeune femme qui allai chez Fred le Kiné et Léo le menuisier et  même chez Carlos mais il ne fallait pas le dire.

« Comment survivre : Le club de Rome en 1972 il y a déjà fort longtemps a mis en garde sur les dangers de la croissance infini dans un monde finit, hélas ces avertissements n’ont pas été suivit d’effet sauf en partie en matière de construction. Ces recommandations devaient s’appliquer au niveau mondial elles étaient donc impossibles. Quelles étaient les sept conditions de la survie au delà du XXI éme siècle.

1 : Une population stabilisée

2 : Une forte diminution des produits manufacturés  ainsi que des transports mais en contre partie renforcement de :

3 : L’agriculture

4 : Les services : Louer plutôt qu’acheter

5 : Pollution réduite d’un quart par rapport a celle de 1970

6 : Durabilité des produits fortement augmentée

7 : Recyclage généralisé

Le génie  de Pierre Rabhi est le mouvement des colibris, en oeuvrant tout d’abord individuellement en apportant sa goutte d’eau pour éteindre l’incendie puis petit a petit agrandir les groupes jusqu’au basculement qui est en train de s’accomplir. Tout cela s’accompagne de la mise en œuvre de l’agro écologie dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Un mouvement similaire qui peut révolutionner le monde est celui de la permaculture et des villes ou territoires en transition,  liés à cette dernière. 

D’un point de vue pragmatique cette technique de grignotage et de société parallèle est la plus payant surtout par rapport aux quelques députés verts qui ne pouvaient changer grand-chose. De toute façon maintenant les politiques sont tout a fait a la remorque de la société civile après avoir été la remorque des financiers, ces derniers sont de plus en plus mis sur la touche. Je pense que nous devons garder l’esprit du club de Rome et rester dans les valeurs des groupes colibris qui élaborèrent un programme collectif en 2011. Les oasis en tous lieux ressemblent aux villes en transition

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site