Tourbière 3

 

.Que ce pays est agréable !! Une envie irrésistible et incontrôlée de prendre un bain dans l’étang l’emporte. Elle se déshabille rapidement en mettant a nu son petit corps harmonieux, le contact élastique et humide des sphaignes sous ses petits pieds nus la rempli d’aise, contact sensuel avec la terre mère, souvenirs de fœtus, elle saute, elle court et se retrouve jusqu’au cou dans la boue noirâtre ; horreur il n’y a plus de terre ferme, pas d’élément liquide dans lequel elle puisse nager convenablement, horreur elle a de la boue jusqu’au nez, ma mission est terminée.

Non, une main vigoureuse lui attrape le bras a un mètre cinquante d’elle sur une roche qu’elle n’avait pas vue un autochtone la tire doucement mais fermement.

« Excusez ma tenue peu présentable » Dit-elle en éclatant d’un rire nerveux.

« Viens te laver » dit-il en la conduisant doucement par le bras, la peur rétrospective agitait son corps de frissons..

« Sensuelle la marche pieds nus sur les sphaignes mais aussi dangereuse » dit-il en désignant un petit ruisselet.

A l’aide de son grand chapeau en osier et paille il verse l’eau froide sur son corps menu, la boue peu a peu s’en va comme une robe noire au cours d’une séance de streep tease. Elle frisonne de plus en plus. Il l’enveloppe de sa large chemise d’homme et la frictionne vigoureusement.

« Merci c’est agréable, je vais me rhabiller maintenant pour me rendre plus présentable » 

« Non laisse moi encore admirer ton esthétique »

« Je devines où vous voulez en venir, sans vous je serais morte, je peux exaucer vos vœux quoi qu’il en coûte »

« D’où viens-tu ?. »

« Du Nord de la France »

« A bon allonge toi sur le ventre et détend toi »

Elle s’exécute docilement il admire son corps, ses cheveux châtain, son nez droit, sa tête ronde et enfantine parsemée de taches de rousseurs, ses épaules rondes ses petits seins dressés aux mamelons couleur d’œillets son ventre plat et dur ses jambes polies comme les cailloux des rivières ses attaches fines, ses petits pieds ne dépassent pas le trente cinq aux lignes cambrés s’incurvant comme de vielles collines. Il la tourne et l’étend  sur le ventre. Ses mains effleurent lentement son dos, encore tendue elle ne profitait pas pleinement du massage.

« Toi tu me caches quelque chose »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                

 « Comment le vois-tu ?. »

« Mes mains sentent que tu te tiens sur tes gardes, je ne crois pas que tu viens du Nord de la France, je te demande un vœux la vérité »

Elle releva la tête et planta ses yeux verts dans ses yeux bleus.

« D’accord j’ai confiance en toi, je suis une journaliste du Newspaper et je viens faire un reportage sur la France écologiste, je me nomme Catherine Dupont, mes parents sont Français ils ont émigrés en 2004 juste avant ma naissance c’est pour cette raison que le rédacteur en chef m’a désignée pour faire le reportage. Voila la vérité je te demande ton aide pour le reportage. »

« Tu l’as puisque tu n’es pas une espionne »

« Les espionnes ressemblent aussi au journaliste tu sais. »

« Je sais j’ai confiance en toi. »   

Elle s’allonge sur le dos, ses mains chaudes sont maintenant beaucoup plus agréables, elle s’abandonne avec délice, ses mains effleurent, pétrissent alternent les pressions fortes et plus faibles, elles explorent les moindres recoins de son corps de la peau fine entre les orteils au cuir chevelu  elle frissonne a l’effleurage final. 

« Voila c’est fini tu peux te rhabiller. »

« Non pas encore » Comme une furie elle le déshabille entièrement et se serre contre lui. Une irruption de désir l’envahie, depuis de longue semaine elle n’a pas fait l’amour et de plus elle a failli mourir, lui ne se presse pas et ses caresses sont insupportables de plaisir, elle ondule comme un champ de blé, elle espère que son plaisir sera a la hauteur du sien, elle est plus que vivante elle veut aussi le récompenser. Elle n’est déjà plus en état de réfléchir, éblouissement 

crispations du corps, vagues de chaleur, l’intense orgasme l’emporte, elle retombe comme une poupée de chiffon, jamais la détente de son corps et de son esprit n’a été aussi profonde. Décidément ce pays lui plait bien

 

La révolution sexuelle de 1968 a eu deux maîtres à penser Willem Reich et Herbert Marcuse. Rappelons nous que la  contraception était interdite officiellement avant 1967 ensuite le sexe se libera de la reproduction  Le mouvement d’étudiants du 22 Mars 1968 puis de Mai 1968 était né a la suite d’un conflit avec un groupe d’étudiants ayant investi les chambres universitaires des filles ce qui était interdit et intervention des forces de l’ordre.  Notre société de consommation a-t-elle libérée le sexe, sûrement pas pour les esclaves chinois travaillant comme des forçats et logeant dans des dortoirs insalubres pour nous fournir des objets peu chers et de mauvaise qualité. La société d’hyper consommation préfère que le sexe soit regardé et fantasmé plutôt que vécu car cela est mauvais pour la vente de téléphones perfectionnés et de films porno qui sont sordides contrairement aux farces joyeuses des années soixante dix. Un pays comme la Norvège a d’ailleurs interdit la pornographie pourtant la pratique sexuelle est libre et sans tabous. Nous avons été étonné dans notre jeunesse au cours d’un voyage d‘entendre les Norvégiens demander a faire l’amour avec le même naturel que de demander leur chemin ou du feu.

 Pour Wilhem Reich dans la « fonction de l’Orgasme »  un orgasme complet permet de ne pas bloquer l’énergie  dans le corps car il avait une conception énergétique sous la forme de l’orgone qui est l’énergie vitale universelle ou l’énergie cosmique. Nous pensons qu’il s’agit plutôt d’une redécouverte car l’orgone ressemble étrangement au QI des chinois ou le Prana des Hindous. Reich relie cela à la notion de cuirasse caractérielle .qui peuvent se présenter sous la forme d’anneaux de blocage énergétiques formés et renforcés par épreuves,  les frustrations, et aussi le productivisme et la compétition ambiante.

 Cuirassement

 

  L’homme ou la femme se cuirassent pour des raisons diverses et variées les orgasmes sont rarement complets ou suffisants. La femme est potentiellement favorisée mais elle manque de temps libre  surtout avec le travail du Dimanche et cette civilisation qui n’a le temps de rien. A notre avis la décroissance favorisera le sexe et diminuera les névroses car le temps ne sera plus que de l’argent, la réduction massive du temps de travail, des transports, du rythme de vie favorisera la fréquence et la qualité des contacts corporels et pas seulement sexuels.

Les cuirasses peuvent être réduite aussi par : les mouvements énergétiques comme le Qi gong.

Corps et paroles : La vegetotherapie de Reich composée d’exercices destinées a assouplir  les cuirasses en partant du haut : myopie, otites certaines formes d’épilepsies sont les maladies du premier segment dues au manque d’irrigation énergétique. Mais chaque segment trop cuirassé a ses symptômes, (gros ventre pour le segment abdominal par exemple)

Les massages directs : massage Reichien , massages de la médecine Chinoise ( puissants et douloureux) sont aussi efficaces.

Les massages indirects : Réflexologie plantaire (plus cool et plus agréable que douloureux ils peuvent être fait plus longtemps)

Nous remarquons que les sept anneaux suivent l’antique conception des cakras cette méthode de vegetotherapies fût mise au point en Norvège par Wilhem Reich a la fin des années trente (bonne période pour lui) . Ola Raknes  son premier patient en vegetotherapie sentit circuler l’énergie et essaya de mettre en place une religion universelle basée sur la communion avec l’univers entier. 

En résumé orgasme, cuirasses et orgone firent que Wilhem Reich fût rejeté de partout sauf de Suède et de Norvège.

Ces remarques sur Wilhem Reich peuvent sembler bizarres mais a notre avis elles rapprochent l’homme de l’univers et sont un antidotes aux mortifères libéralisme et productivisme et a la compétition acharnée.  Prendre soin de soi avant de prendre soin du monde, un bon début ?

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×