Axe 5 : Développer les entreprises et les activités du XXI éme siècle

 

Ces entreprises oeuvrerons dans les domaines suivants : Social, Economique et Ecologique.

Préambule : Nous assistons au naufrage du quinquennat de François Hollande après le naufrage du précédent quinquennat  moins important certes mais cela est du au fait que le Président Sarkozy est presque ouvertement libéral ce qui cadre bien avec la politique mondiale depuis trente ans. En effet de 1960 a 1980 les salaires ont augmentés de 60 % en moyenne et la part des salaires dans les richesses produites est de 70 % de 1980 a 1995 l’augmentation des salaires est de 6% . Le PIB  a augmenté de 500 milliards d’euros  a 1200 milliards d’euros de 1960 a 1980 et de 1200 milliards a 1700 milliards de 1980 a 1995 et la part des salaires dans la richesse totale passait de 70 a 60% .

Quelles sont les entreprises et les activités du XXI éme siècle : Les activités seront dictées par les limites de la biosphère ainsi que les limites des ressources. Les produits manufacturés ainsi que la dépense d’énergie doivent être réduits des trois quarts, notre monde conduit par « la main invisible du marché »  si nous le comparons a une voiture est sans conducteur, sans frein et sans marche arrière et de plus lancée à pleine vitesse, seule la panne de carburant va pouvoir l’arrêter. Le carburant c’est la croissance, les énergies fossiles non renouvelables, ainsi que les métaux eux aussi non renouvelables. Donc seule la sobriété heureuse de Pierre Rabhi  ou l’Abondance  Frugale de Serge Latouche (ce qui est a peu prés la même chose).pourra arrêter la course folle.

-          Les entreprises de location : Elles devraient se développer surtout si les externalités sont prises en compte  dans le prix d’achat (taxe sur les métaux, sur l’énergie de fabrication) la location permettra de fabriquer des machines bien plus solides, type machines a laver de Lavomatic ou machines a laver la vaisselle de cantine a haute température et a haute pression.  Les achats de véhicules seront moins nombreux et les conceptions réévaluées. Ainsi les petites voitures solaires roulant a 50 kilomètres heure durant cinquante kilomètres mais au confort sommaire et aux performances égale a une voiture de 1910 mais aussi chère qu’une voiture moderne a très peu de chance de trouver preneur. Par contre si les  coûts des véhicules classiques sont externalisés  elle peut très bien figurer dans un forfait de mobilité, pouvant inclure des  deux roues un certain kilométrage annuel en autocar, en train, et un peu d’une voiture plus grande voir d’un utilitaire.  La forme juridique de l’entreprise de location sera la SCOP (Société COopérative et Participative) ou la SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) , les actionnaires et le profil seront bannis.

-          Les entreprises multifonctions : Nous allons sûrement assister au retour des autocars apportant les commandes aux commerçants comme dans les années 1950. Nous assisterons à l’éclosion des paysans boulangers ou fromagers, ou des épiciers paysans et quincailliers.

-          Les petites entreprises : Elles vont augmenter en nombre avec la progression de la localisation favorisée par la taxe kilométrique sur les marchandises.

-          La récupération : Une forte tendance à la Réutilisation au Recyclage sera notée  de façon a Réduire fortement  le volume des déchets. Le papier, le verre, les métaux tendront vers 100%  de recyclage, pour les téléphones portable il y a encore beaucoup a faire  Les contenants consignés seront obligatoires (comme pour les bouteilles autrefois))

-          L’isolation des logements : C’est un gros chantier car cette isolation devra être trois fois plus efficaces que de nos jours.

-          Les énergies renouvelables : les travaux sont part contre totalement considérables et nous n’avons qu’un temps très court pour éviter que la « voiture du progrès » ne se fracasse contre le mur des réalités. Ce sera une myriades de petites unités de production : Méthanisation : Très bonne technique préservant la matière organique malheureusement plombée par des projets comme la « ferme des milles vaches ».  Energie éolienne : très vieille technique qui mériterait plusieurs utilisations retour des moulins a vent avec production d’électricité cette technique est plombée car elle sert plus a « faire du fric »  qu’a fabriquer de l’électricité, les formes coopératives doivent être encouragées.  L’énergie solaire est elle aussi plombée par des gouvernements peu fiables.  .

-          Entreprises de formation : De nombreuses personnes vont changer de métiers mais aussi retrouver un emploi on aura besoin de maraîchers, d’épiciers, de fromagers, de paysans, d’ouvriers et d’installateurs d’énergie renouvelables etc...

-          Les financements : Pour réduire notre dépendance énergétique des trois quart en un temps très court il nous semble impératif de sortir de l’euro le plus simplement possible en créant une autre monnaie uniquement destinée a la transition énergétique et a parer les représailles des marchés financiers. Utopie diront certains mais en 1945 le gouvernement du général de Gaulle avait un budget avec 100% de déficit et la création monétaire était aux mains de l’Etat. La transition demandera des efforts importants

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×