Les initiatives


Après la maison autonome de Baronnet voici quelques exemples d’eco-villages, de quartier autonomes et de ville en transition, ou fermes en permaculture concept que nous étudierons plus longuement.

 

Eco village de Findorn


findorn.jpg


C’est l’un des plus vieux Eco village du monde qui en compte cinq cent habitants environ. L’empreinte écologique est moitié moins importante que dans le reste du pays.

-Faible intensité carbone

-Alimenté en électricité par quatre éoliennes.  

-Trois hectares de jardin en agriculture biologique.

Les domaines Spirituel, Social, Ecologique et Economique sont reliés.

La richesse consiste dans une maison chaude, de la nourriture saine, un air pur, amis et des liens sociaux.

L’ecoconstruction est pratiquée le village comporte une boulangerie, un café restaurant, une pratique de la reforestation, un centre de ressource Ekopia et un centre d’investissements Ethiques.

Une monnaie alternative l’Eko qui permet de réduire les frais bancaires et les intérêts.

-Sur le plan écologique :

 L’autonomie  alimentaire en légumes, fruits, fromages, œufs, viande ce qui a pour conséquence la réduction des « food-miles » ou encore les kilomètres alimentaires.

L’autonomie énergétique : Panneaux solaires et chauffe eau solaire, éoliennes.

 

Auroville

Le plus important des eco-village : il a 2000 habitants permanents environ, il comprend le village proprement dit avec ses habitations plus une ceinture verte qui inclus plusieurs fonctions ; bois, plantes médicinales, augmentations des nappes phréatiques. A l’origine le but était spirituel, l’idée vint du sage indien Shri Aurobindo et fût réalisé par sa femme dite « mère » , le village ouvrit en 1968 sur une terre très dégradée, presque désertique. Il n’y eu jamais 50000 habitants comme prévu. Nous ne savons pas si le but spirituel a été atteint, mais les résultats écologiques sont bien présents. et impressionnants, plus de deux millions d’arbres on été plantés.

En 1968

land-old.jpg












Le village a six zones

-          La zone verte : la plus importante : elle entoure toutes les autres zones

-          La zone industrielle (fabrique d’encens, de panneaux photovoltaïque, cuisinière solaire)

-          La zone résidentielle

- La zone internationale

-La zone culturelle

-La zone de paix


L’écologie est exemplaire en plus de la plantation d’arbres les énergies renouvelables sont très présentes : L’ Energie photovoltaïque avec production de panneaux a Auroville  même, mais le plus important demeure le solaire thermique, non seulement pour l’eau chaude mais aussi le solaire par concentration ce qui permet de cuisiner, il y a également un peu d’éolien et un peu de biogaz. Les voitures sont électriques en majorité et la construction de maisons est en terre crue, il y également récupération de l’eau de pluie.

Les eco-village pionniers étaient au départ a composante spirituelle et ne s’appelaient pas éco village mais ce n’est pas forcement toujours le cas. De nos jours le développement durable et/ou la décroissance priment. Rappelons que ce concept date de 1992 au sommet de Rio, c’est d’ailleurs une des seules réalisation concrète.

Mais intéressons nous a ce qui est moins connu et qui gagnerais a devenir un exemple, voici un exemple d’ecovillage du Sénégal ou il existe même un ministère des ecovillages, des bassins de rétention, des lacs artificiels et de la pisciculture avec une Agence nationale des ecovillages . Voici un exemple de réalisation le village de Belvédère.  

Nous vous présentons la cartographie ainsi que la mise en œuvre du tout nouveau ecovillage, rappelons que l’agence Nationale date de 2008.

 carte01.jpg

Phase 1: Gouvernance locale

•Visites d’information et de sensibilisation
•Séances de travail avec la Mairie pour information et demande d’attribution d’un terrain devant servir de périmètre écologique de démonstration
•Réunions villageoises et intervillageoises pour un développement écologique solidaire et responsable
•Cartographie du terroir villageois de Belvédère avec le plan d’occupation des sols
•Inventaire de la couverture végétale

Phase 2: Mise en œuvre de la composante Energie

•Visites techniques pour la mise en œuvre du volet énergie
•Séances de travail avec les femmes et acquisition de cuisinières solaires
•Acquisition de foyers améliorés performants en compléments pour les cuissons de nuit
•Acquisition de Kits solaires pour la recharge des téléphones portables
•Acquisition de deux générateurs solaires pour l’éclairage domestique et public

•Actions à court terme

•Sondages pédologues
•Aménagement du Périmètre écologique (fin octobre 2009)
•Lancement des opérations de reboisement en irrigué (novembre 2009)
•Démarrage du maraîchage (décembre 2009).

eco-village.jpg

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×