Effondrement 8

 

Cécile se leva, dehors des groupes faisaient du Qi cong , du taî chi du yoga. Lucie les attendait pour le petit déjeuner.

« Oui il y a des groupes avant l’assemblée générale du Dimanche il y aussi des cours de Guitare de piano de la vannerie, c’est tous les jours et entièrement gratuit. Nous pouvons être considérés comme pauvres si l’on considère notre niveau de vie mais nous pouvons nous considérer comme riches si nous regardons toutes nos possibilités. Aujourd’hui comme nous avons trois éventuels habitants plus vous. Annabelle notre économiste va vous présenter la nouvelle monnaie interne au Pradelou et  ses relations avec le Lou Pelou la monnaie locale, le franc nouveau la monnaie nationale et l’euro la monnaie internationale. Cette monnaie super locale en raison de notre super autonomie ne concerne que cent cinquante personnes mais elle est bien pratique. Annabelle vous expliquera pourquoi. »

« Drôle de goute le café. »

« C’est normal puisque c’est du gland torréfié »

« Je ne connaissais pas »

« Tu es là pour apprendre, je vais surveiller le moulin puis nous irons à l’assemblée générale à 10 heures. »

« Le moulin »

« Oui Jean  utilise cinquante kilogrammes tous les jours, il fait environ quatre-vingt pains, il ne travaille ni le Samedi ni le Dimanche mais il faut bien de la farine d’avance en attendant si tu le veux bien révise les massages, cet après-midi je t’en apprendrais de nouveaux mais cette fois-ci nous ferons les bras et les jambes, tu verras si tu étais tout le temps sur un écran  dans quelques jours tu vas l’oublier en plus les informations ne te saperons plus le moral. »

« Je vais suivre vos conseils »

« Tes conseils attention je sais que tu crains beaucoup les chatouilles sous les côtes, Jean a été cherché du blé à la gare »

« Oui nous n’avons pas des terres a blé aussi il en fait livrer cinq cent kilos tous les mois par le train, nous cultivons par contre le seigle et le petit et le grand épeautre ainsi que du Sorgho et de la Quinoa »

Cécile suivit les conseils de Lucie en buvant son café de chêne. La voiture de Jean arriva avec un bruit de tracteur.

« Vous avez passés une bonne nuit pas trop perturbés par le désir, vos portables sont chargés vous pouvez enregistrer ce que vous voulez mettre en ligne des vidéos. Gardez par contre vos expériences corporels pour vous pour le moment, le Pradelou est en exemple vingt ans de permaculture cela compte et ne fournit pas la solution mais des solutions. Aujourd’hui la finance. »

La grande salle était pleine enfin la grandeur était relative sur l’Estrade une femme mince pieds nus avec une robe à fleurs présidait.

« Prenez la main de votre voisin ou voisine pour une minute de synchronisation en demandant l’inspiration et les meilleurs résultats pour tous et pour la terre. Je sais pour nos éventuels nouveaux habitants et pour nos deux reporters cela peut faire secte mais cela renforce le sentiment de groupe comme la Marseillaise ou l’hymne à la joie de Beethoven bien que l’Europe ne soit la joie que pour les grandes multinationales et les banques  »

Cécile trouva cela très bien.

« Vous avez apportés vos chaises et vos bancs dit la femme, au fait pour les nouveaux je me nomme Annabelle , autrefois économiste et guitariste au Pradelou depuis 17 ans j’ai fait des buttes de permaculture dans un milieu humide. Nous reviendrons sur les buttes qui sont encore la tarte à la crème de la Permaculture je suis surtout restauratrice actuellement principalement, les nouveaux ne cherchez pas vos sous je suis employée par la communauté  vous allez manger sans vous soucier de rien. »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×