Branquignols de droite, Branquignols de gauche !!!

 

La fameuse « eco-taxe » était morte née, nous pouvons nous poser la question pourquoi elle marche en Allemagne ou au Portugal tout comme les éoliennes d’ailleurs. Nous pensons qu’en France surtout chez les élites l’écotaxe est faite « pour faire vert » et surtout ne pas fâcher « l’Europe ». Au final le résultat est une Berezina. Notons également que la droite « ne manque pas d’air », elle avait programmée la taxe en 2013 et même commencé a construire les portiques avec un partenariat Public/ Privé autrement dit une « arnaque » pour le public, c’est elle qui organisa le vote de la loi, autrement dit elle critique ses propres lois. Ou bien les deux partis se sont entendus pour faire « capoter »la loi, ou bien « la gauche » plus naïve n’a pas vu le piège. Les politiques ne se rendant pas compte des périls du réchauffement climatique, de la catastrophe causée par l’épuisement du pétrole ou par la catastrophe d’un Tchernobyl en France. Les « verts » vont être très affaiblis

Comment peut-elle réussir ?.

Tout d’abord nous pensons qu’elle doit s’appuyer sur deux principes

1 : La (re)localisation de l’économie : Dans le cas de la Bretagne c’était un avantage pour aider a la concurrence des abattoirs Allemands car les camions transportant le porc aurait été taxés. Nous pouvons imaginer une taxation progressive.

De 0 a 50 Kilomètres : Rien

De 100 a 200 : 0,10 Centimes par kilomètre

De 200 a 300 : 0,20 Centimes

De 300 a 400 : 0,30 Centimes

De 400 a 600 : 0,40 Centimes

De 600 a 800 : 0,50 Centimes

Exception a la règle : Produits du commerce équitable, fruits exotiques bio (banane, orange)

 

La mesure est elle protectionniste ? : Oui et non car un véhicule parcourant Lille Bruxelles sera beaucoup moins taxé que celui parcourant Lille Lyon.

Disons de suite que la taxation a partir de 3,5 tonne est une belle ânerie, en effet qui est taxé ?. En premier lieu, le petit marchand de bois qui livre sa corde de bois chez un particulier, certaines  entreprises d’insertion livrant les repas au personnes âgées, ou travaillant dans les espaces vert, certains maraîchers, les artisans. Notons qu’en Allemagne la taxe ne  s’applique qu’à partir de 12 tonnes ciblant les transports de marchandises alors que l’Europe préconisait 3,5 tonnes. Il y aurait eu des contestations mais beaucoup moins limitées, elles auraient bien ciblées l’agro-industrie et les anti-relocalisation.

2 : Internaliser les externalités : Les externalités sont les dégâts collatéraux d’une activité : la pollution, la consommation de ressources non renouvelables le rejet de gaz carbonique et de plus en plus de la « casse sociale » comme les ouvriers roumains travaillant a quelques euros de l’heure dans les abattoirs Allemands. Une expression équivalente est : pollueur payeur en plus simpliste. A notre avis la mise sur paille du porc breton et éventuellement le compostage du fumier en fait le retour d’une agriculture durable ne peut être mise en place que par des prix garantis par rapport a un résultat garantis (label rouge par exemple) . Les quotas laitiers ne furent pas longtemps décriés car au final ils assuraient la sécurité des exploitations.

En réalité si nous regardons en face tous les instruments pour construire une société durable sont en place. Actuellement les impôts ne servent qu’à rembourser la dette ou les intérêts de la date intérêts que nous ne devions pas payer dans la société des années soixante étant donné que la banque de France prêtait sans intérêt a l’Etat. Même imparfaite la taxe visait aussi les camions étrangers et les transport d’animaux a longue distance pratique écologiquement et socialement catastrophique..

 

  Il faut préciser que l’écotaxe est un projet de l’Europe, L’Allemagne pourtant jamais cité en exemple est le pays le plus avancé pour la taxe sur les poids lourds cela fait quand même 4 milliards d’euros  a ajouté aux  différentes taxes sur l‘électricité et le carbone recouvrant quand même 18 milliards d’euros finançant d’une part les retraites et d’autre part les énergies renouvelables. En général l’Allemagne sert de  modèle pour les politiques sociales désastreuses exemples : le plombier polonais, le porcher roumain a 4 euros de l’heure  mais  jamais ou presque  la généralisation du chômage partiel  est citée ce qui a permis de sauver six fois plus d’emplois qu’en France durant la crise. L’écotaxe poids lourds fonctionne bien aussi en Suisse pourtant non membre de l’union Européenne c’est 3,5 tonnes  mais le transport de marchandise est bien précisé à l’inverse de la moribonde loi.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×