La Méthode OBREDIM


  • O : Observer : L’observation sera non discriminante,  un an d’observation est nécessaire avant toute intervention.. Tous les sens sont utilisés. Cela va servir par exemple pour implanter la maison en cas de zone vierge d’implantation nous observerons les voies d’accès, les arrivées d’eau, les arrivées de courant. A moins de décider de capter l’eau de pluie et de produire son électricité a l’aide du vent et du soleil ainsi que l’eau chaude, ce qui nécessite de réfléchir a l’emplacement, mais il ne faut pas avoir de plan dans la tête dans cette phase.
  • B : Bordure : C’est une zone d’échanges, c’est aussi les limites de la propriété et les échanges avec l’extérieur.
  • : Ressources : Pierres, sols, végétation, compétences, finances.
  • L’eau : Comment la capter, présence de réseau, puits, récupération d’eau de pluie, phyto- épuration. peuvent être captés : vent soleil et le bois récolté. La permaculture dont le berceau est en Australie dans des régions assez peu arrosées. 
  • E. Evaluation Le tableau de base Activités, Eléments, Intrants, sortants. Nous allons prendre un exemple celui d’un potager associé a une serre. 

Activités

Eléments

Intrants ou besoins

Sortant ou produits

 

 

 

 

Potager

 

 

 

 

Productions de légumes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Serre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Emplacement

Sol

Lumière

Espace

Eau

Graines et plants

Matériel

Abri

Paillage

Temps

Forme

Compétences

Matières organiques

Matériel :

Bois, aluminium

Fenêtres recup

Bâches

Soleil

Eau

Graines

Paillage

Soleil

Lumière

Eau

Lieu

 

Légumes

Matières organiques.

Graines

Satisfaction

Soins (plantes médicinales)

Aromatique

 

 

 

Plants

Légumes (Tomates)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • D : Design : Ce mot veut dire conception en français, Mais avant de concevoir, il faut procéder a une évaluation, les différents éléments seront installés ensuite il est  utile de faire le tableau des interactions. .

Exemple : Flux des matières organiques sur une petite propriété ou une grande parcelle de 5000 a 10000 m2 possédant une maison avec phyto épuration pour les eaux grises . Des poules, une serre, un potager, et un petit bois .

 flux-mat-organiques.png

Il est possible que des interactions soient oubliées ou ne soit  pas forcement obligatoires comme par exemple, le compost pour les fleurs d’appartement. Il peut sembler surprenant que le bois de chauffage intervienne dans la phyto épuration mais c’est sous forme de sciure pour filtrer l’eau, de même dans le potager et la serre c’est sous forme de BRF (bois raméal fragmentés) autrement dit de branches broyées étalées car trop petite pour le bois de chauffage directement sur le sol. De même le fumier de poule peut être incorporé au compost mais les poules vivent en grande partie dans le verger qu’elles fertilisent directement. Elles se nourrissent de l’herbe et des pommes tombées avant terme (souvent malades ou victime du carpocapse),

une-larve-de-carpocapse-dans-une-pomme.jpg 


 











Ces larves ne résistent pas aux poules car les pommes tombent souvent avant maturité complète et avec les poules le nombre de carpocapse se réduit. Les oiseaux insectivores font le reste avant que la larve ne penetre dans le fruit.

  • I : Installation : C’est la partie la plus importante sur le plan du travail. Si la permaculture permet un travail moindre car laisser travailler la nature permet de « travailler moins pour gagner plus » l’installation de départ demande du travail, nous allons voir quelques techniques par la suite

M : Maintenance

5 votes. Moyenne 2.80 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×