Cendrillon 2017 et le Prince de la permaculture 3

 

 

Elle pensa : je ne suis pas ta nouvelle compagne et remarqua la pointe d’agressivité en elle, mais ils étaient dans la même situation c'est-à-dire le moral dans les chaussettes, elle était attiré par Jean, complicité et compassion en même temps elle savait qu’il était sa bouée de sauvetage.

« Mais au fait comment te nomme tu ?. »

« Jean c’est banal »

« Et indémodable »  Jean l’apôtre celui qui dit : que la lumière fût et que…

« Hélène et moi durant l’été nous apprenions les massages à des groupes de stagiaires »

« Mais. »

« La nuit nous branchions une lumière mais souvent la batterie était a plat le lendemain, nous n’avons qu’un mètre carré de cellule photovoltaïque »

Elle compris l’utilité de la tringle et du rideau.

« En hiver, tu pouvais faire des massages au chaud à ta compagne et inversement en plus le feu donnait la lumière »

« Bien vu »

« A part masseur l’été que fait-tu le reste du temps. »

« Je suis permaculteur »

Il s’arrêta un instant espérant que Lucie dise perma-quoi ?.

« Ce mot signifie culture permanente mais je ne vois pas  très bien, j’ai entendu parler de cela au cours d’une rencontre avec Pierre Rabhi au mas des Amenins, c’était dans le cadre de mon travail. »

« Ton travail ?. »

« Je suis journaliste spécialisée dans les questions de changement de société et les mouvements de transition. »

Il remarqua sa voix traînante et sa pâleur.

« Tu as faim et tu est fatiguée »

La soupe maison lui redonna quelques forces elle lui expliqua sa mésaventure avec le train et elle parla de son métier de journaliste  indépendante spécialiste des questions d’environnement, d’écologie, de transition elle participe ou avait participé a : La revue Durable, Terra Eco, l’écologiste, la revue Silence, ou ponctuellement a des revues généralistes comme Paris Match, le Nouvel Observateur.

« Demain nous irons chercher ta valise à Limoges, puis je t’expliquerais en détail la permaculture , mais réfléchit aux trois principes de bases. Prendre soin de l’être, prendre soin de la terre, partager le surplus ou encore le partage équitable. Ainsi prendre soin de la terre c’est restaurer sa fertilité avec des pratiques comme l’agro écologie suivre et copier les systèmes naturels, Le domaine est vaste regarde     

Prendre soin de l’homme ou pour certains prendre soin de l’Etre

Prendre soin de la terre

Partager équitablement ou partager le surplus.

Ainsi dans nos stages de massages que nous organisions Hélène et moi c’était en plein prendre soin de l’être. Au niveau de la terre il n’y a pas d’action néfaste et c’est déjà bien ; du stress en moins de la compétition en moins, de la consommation en moins.

De plus a chaque stage qui coûtait soixante euros par jour– sur six personnes souvent une était invitée qui était le plus souvent au chômage ou sinon il y avait deux soins gratuits ou une journée gratuite.

Prends l’exemple de l’automobile, dans notre trou perdu la vie de l’homme est grandement facilité, pour la terre c’est néfaste a cause de la pollution au cours de la fabrication et de l’utilisation, partager équitablement dépend de nous c'est-à-dire que nous demandons toujours aux voisins surtout qu’il s’agit de personnes âgées.  De plus nous avons besoin du véhicule pour nos marchés. 

Ethique permaculture

 « Ainsi a chacune de nos actions cette philosophie nous guide. »

« Quelle sortes de massages pratiquiez vous ?. »

« Dans le massage du corps entier avec des gens qui ne se connaissent pas  nous pratiquions des massages habillés suivant les principes du Tuina le massage chinois ou le massage Zen shiatsu. Certaines parties se pratiquent peau nue comme par exemple le dos où nous pouvions faire différents massages pour le pied c’est la même chose et il se pratique toujours pieds nus. Je connais également un massage ayurvédique qui se pratique entièrement nu »

« Intéressant »

« Si tu veux pour enlever le stress juste avant de t’endormir tu pourras recevoir un massage des pieds, ce sera un massage de type californien assez doux »

« Bon plan, j’ai besoin de contact, mais ma libido est en berne et je n’envisage pas de revenir en couple, fait ton massage ensuite nous discuterons encore »

Bien au chaud sous sa couverture, bien installée, bien réchauffée par l’insert elle goûte les massages enveloppant et doux, son petit pied tient presque entier dans ses grandes mains, Incroyablement relaxant elle s’endort après le premier pied. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×