Cendrillon et le prince de la permaculture 63

 

 

 Maria pris la parole

Après avoir vu les contre en notant ce ces remarques sont classiques dans les arguments écologistes  votons les « pour » qui restent encore révolutionnaires. Notons aussi que nous développerons chaque point plus profondément.

Pour : 1. Une limitation de la croissance économique. 2. Une société décentralisée et autogérée. 3. La limitation des naissances. 4. Une redistribution égalitaire des richesses. 5. Une diminution radicale du temps de travail. 6. La protection de la nature. 7. Les transports en commun. 8. Un urbanisme à l'échelle de l'homme. 9. Le respect et libertés des minorités culturelles.10. Des techniques décentralisées, non polluantes et fondées sur des ressources renouvelables.

1 :Une limitation de la croissance économique :  A l’époque le club de Rome appelait a une croissance zéro car la survie était assurée à long terme à ce niveau de consommation du début des années 1970 restait stable restant stable de nos jours il s’agira bien d’une décroissance mais prenons le problème autrement que les mouvements dits de décroissance qui font de la décroissance pour la décroissance. Prenons par exemple l’automobile la décroissance ne consiste pas à remplacer l’automobile classique par des voitures électriques mais de changer de puissance d’automobile. Si nous prenons l’exemple de la voiture a Fabienne 5 litres aux cent kilomètres soit 50 kilowatts. Avec un rendement moyen de 25% pour une automobile  50 :4= 12, 5 killowatts  réellement fournis vu sous cet  angle c’est assez proche de la consommation de la voiture électrique. Il faut donc construire des voitures consommant au maximum 4 ou 5 Kw par  cent kilomètres alors peu importe si le véhicule roule à 50 Kilomètres heure étant donné que la ville est l’utilisation la plus courante nous pensons aussi que devra être instauré des quotas de pétrole ou d’essence.  La fabrication de voitures thermique limitée. Il faut bien se rendre à l’évidence nous rentrons dans une économie de guerre et sortir du libéralisme est vital. La limitation de la consommation des produits pétroliers est impérative pour des raisons de réchauffement climatique et aussi de l’épuisement de la ressource. D’après Yves Cochet on a autant consommé de pétrole de 2000 à 2005 que de 1900 à 1950.

Voici une vidéo de René Dumont résumant ce premier point.  Son livre était Un monde intolérable le libéralisme en question sorti en 1988  notons qu’à l’époque  personne ne parlait ou presque de réchauffement climatique.

www.ina.fr/video/LXC02010984

 

 

Décroissance nécessaire encore dans le domaine de l’agroalimentaire qui consomme presque deux fois plus en énergie que l’ensemble de la consommation de l’ensemble des voitures des particuliers 12% contre 20% pour le système agroalimentaire  . Le plus gros poste est sans doute la fabrication d’engrais azotés en gros 1 kg de fuel pour un kilogramme d’engrais, 600 kilogrammes d’ammonitrate a 33,5% d’azote est une fumure modérée pour la culture de blé. Pour être plus parlant 600 litres de pétrole c’est 600/5= 120 *100=12000  kilomètres en voiture à Fabienne. Pour les nouveaux Fabienne vient parfois au Pradelou ou tout le monde apprécie sa convivialité et sa bonne humeur. Mais revenons à notre exposé. Vous soyez sachant qu’il est cultivé 5 millions d’hectares de blé en France c’est considérable beaucoup plus que le fuel du tracteur . Ces dépenses peuvent être grandement diminuées, une ferme ou un groupe de ferme doit être autonome en énergie, les solutions sont : La méthanisation avec du fumier et non du lisier. Agro carburant : il ne doit pas dépasser 10% de l’exploitation et ne doit servir qu’aux engins agricoles pour des raisons d’autonomie  Notons que c’était la surface allouée aux chevaux autrefois il est possible de faire d’une part  du tourteau pour les vaches laitières et d’autre part de l’huile. La méthode artisanale avec un petit pressoir doit être la seule utilisée car très rentable pour 1 Litre d’équivalent pétrole dépensé 7 litres de récupéré. Avec les techniques industrielles 1 litre dépensé 2 litres récupérés. La ressource en bois en replantant des haies ou en faisant de l’agroforesterie doit être beaucoup plus importante. Les petites éoliennes et les panneaux solaires thermique et photovoltaïques ( notons la présence récente de panneaux mixtes très efficace et très rentable. Encore une fois la loi de la permaculture  indiquant qu’un objet faisant plusieurs fonction est toujours supérieur a plusieurs objets séparés. Nous reparlerons de cette technique plus loin.  

Pour aujourd’hui nous allons conclure par une vidéo de René Dumont de 1992, il avait 88 ans et ne les faisait pas. Notons que le GATT est l’ancêtre de  L’OMC (Organisation mondiale du commerce). Presque personne ne parlait de réchauffement climatique a l’époque. Il manque de candidats des verts de ce calibre .

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=video&cd=17&cad=rja&uact=8&ved=0ahUKEwi3md6crcHJAhVCRxoKHQwYCKI4ChC3AggzMAY&url=http%3A%2F%2Fwww.ina.fr%2Fvideo%2FCAB92034853&usg=AFQjCNFirKcrS6X9QfqY3tjsLfUVwYjMNw&sig2=d1R1y7LkvST-880ecUq2GQ

Le lien est un peu long mais il marche.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×