Cendrillon et le prince de la permaculture 67

 

: Une diminution radicale du temps de travail :

Nous sommes encore sidéré par le « travailler plus pour gagner plus »  avec en prime un manque à gagner pour l’Etat dans un pays ou 10% de la population survit et ou 10 % sont au chômage.  Depuis la candidature de René Dumont la productivité a été considérablement augmentée autrement dit nous fabriquons de plus en plus de choses avec de moins en moins de travail et chacun s’emploie y compris l’état a diminuer les emplois à cela s’ajoute le fait que de plus en plus d’objets sont fabriqués ailleurs et a cela encore s’ajoute le fait que de plus en plus de femmes veulent travailler et pour boire la coupe jusqu’à la lie l’agriculture malmenée par l’Europe est sinistrée ce qui augmente le nombre des sans-emplois. Nous sommes outrés par le discours des hommes politiques il est irresponsable de dire « vous êtes au chômage c’est votre faute » .

Les trente-deux heures sont faciles à obtenir et même sans diminution de salaire. Citons la loi Robien sur l’aménagement du temps de travail en quoi consiste-t-elle ?.

Elle consiste à l’embauche d’au moins 10 % de salariés supplémentaires (CDI), ces entreprises ont bénéficié d’une exonération de 8% de leurs cotisations sociales. Quelques autres entreprises l'ayant adoptée et gardée malgré l'abrogation de la loi. Notons que cette diminution de charge est largement compensée par la diminution du chômage et la contribution des Assedic (1,6 millions de chômeurs en moins si la mesure était generalisée). Quelques exemples concrets de l’application de la semaine de quatre jours et 32 heures.

  • Macif: création de 800 CDI, blocage de tous les salaires pendant 18 mois
  • Fleury Michon : création de 130 CDI ;
  • Mamie Nova : création de 120 CDI (800 salariés au départ)

La généralisation de cette mesure est urgente l’obstacle est uniquement mental. La diminution du temps de travail va devenir irréversible et nous ne comprenons pas pourquoi cette question est taboue de plus elle diminuerait fortement le stress. Actuellement les gens stressent car ils ont trop de travail d’autres stressent car ils n’en ont pas du tout. D’une manière générale étant donné que l’homme va être de plus en plus remplacé par des robots les impôts seront d’autant plus élevées que des dépenses de salaire seront moindres. Les hommes politiques mentent et en réalité favorisent le capital plutôt  que le travail.

Le revenu d’existence inconditionnel est de plus en plus proposé c’est à notre avis  une bonne idée mais attention à qui le propose car cela peut se transformer en piège car le libéralisme peut très bien s’en accommoder en effet il peut remplacer le RSA, les allocations logements, les retraites et rendre le travail totalement flexible néanmoins c’est signe que les dirigeants prennent conscience que trop de pauvreté peut nuire aux affaires.

Il est évident que ce revenu d’existence peut contribuer à diminuer le temps de travail en rendant facile les mi-temps ou en rendant plus facile les installations en permaculture par exemple ou en agriculture d’une manière plus globale a notre avis pour éviter les dérives une partie ou la totalité doit être versée en monnaie locale ou en monnaie sociale et solidaire servant a financer l’agriculture et l’artisanat local ainsi que les commerces de proximité , l’économie écologique sociale et solidaire cette monnaie régionale ou nationale  exempte d’intérêt et de spéculation peut permettre soit d’atténuer soit de préparer la sortie de la dictature de l’Euro et permettre des activités non rentables mais utiles socialement et écologiquement. Moins de stress plus de bonheur moins de travail peut permettre une meilleure qualité de vie.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×