Pourquoi l’écologie punitive de la République en Marche (vers le chaos) est-elle vouée à l’échec ?.

 

1 : Elle est inégalitaire : Comme pour la fameuse taxe carbone qui a déclenchée le mouvement des gilets jaunes  le fait de durcir le contrôle technique pour les véhicules diesel handicape fortement les plus pauvres que sont les travailleurs précaires. Le petit maraicher avec sa vieille camionnette qui n’a d’autre solution que de faire les marchés sinon il ira grossir la liste des sans-emplois. Rien en revanche  contre les milliardaires dont le bilan carbone est corrélé avec la fortune.

Les propriétaires les plus petits ne pourrons plus vendre leur maison pas aux normes énergétiques qui finira tôt ou tard à la pelleteuse. 

2 : Elle est anti écologique : Ne nous trompons pas le but est de construire de nouvelles voitures et construire de nouvelles maisons les riches donateurs veulent retomber sur leur jambes. Je ne comprends pas les anciens EELV allant à la République en Marche (vers l’abime) un mouvement le moins écologique de ces trente dernières années avec des décisions catastrophiques en termes de protection de la nature.

3 : Pour eux la notion de bilan carbone et d’énergie grise n’existe pas.

En effet le vieux diesel aurait pu faire encore des années de bons et loyaux  services mais il faut en construire un autre et cela demande de l’énergie assez en tous les cas pour faire trente mille kilomètres avec comme conséquence directe  plus de gaz à effet de serre une amélioration quand même en terme de pollution.

Démolir la vieille maison demande aussi de l’énergie en construire une autre aussi d’autant plus que cela participe au bétonnage des terres nourricières.

4 : Quelles solutions ?

 Il est évident que la voiture en ville occasionne de nombreuses nuisances. Oxyde d’azote, monoxyde de carbone, ozone etc. D’autre part la vitesse est ridiculement faible en fait la même que celle des fiacres d’autrefois ou encore un vélo. La voiture est inadaptée à la ville car en plus des gaz d’échappement il y a le bruit. Je pense que nous devrions nous orienter vers des villes sans voitures thermiques mais avec des transports en commun plus nombreux et des véhicules légers électriques scooters et voiturettes.  Si la voiture électrique ne pollue pas à l’utilisation sa fabrication est à la fois très polluante et énergivore c’est pour cela que les voiturettes sont plus adaptées .De plus en plus dans les centre villes les voitures sont supprimées. C’est plus efficace que les riches et les pauvres soient à la même enseigne. Seuls les professionnels seront autorisés (artisans et maraichers)  quel que soit l’âge du véhicule. L’écologie dirigée contre les pauvres de la République en Marche Arrière ne doit pas les mettre au chômage. N’oublions pas que la violence faite aux plus pauvres est bien supérieure a celle faite par les gilets jaunes.

Pour la mise aux normes énergétiques cela pénalise encore les propriétaires pauvres  qui risquent de perdre entièrement leur maigre bien.

Il existe pourtant deux autres solutions mais qui ne sont pas dans le logiciel de la République en Marche vers les milliardaires.

1 : Le nouveau propriétaire fait les travaux qui sont compris dans le prix de vente

2 : Un organisme d’état dédié a la transition écologique achète la maison  la remet en état la revend ou la loue.

Nous voyons venir les arguments, il n’y a plus d’argent. Dans ce  cas on peut le créer a l’aide d’une monnaie sociale solidaire et écologique. En réalité l’argent est la seule chose qui ne risque pas de manquer puisqu’il peur être créé par une simple jeu d’écriture par contre les réserves naturelles, la terre le pétrole eux sont par contre en voie d’effondrement. Il faut inverser les valeurs de la République en Marche vers la dictature.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site