De l’autonomie a la décroissance :


Aucun gouvernement démocratique ou prétendu tel ne mettra en œuvre la décroissance car dans l’état actuel des choses, la récession et l’austérité seront au rendez vous la misère, le chômage massif également

. Alors comment faire ?. Nous ne pouvons qu’élaborer quelques pistes. Si la transition n’est pas réfléchie, si le productivisme et le libéralisme économique ne sont pas abandonnés au plus vite la catastrophe écologique économique et sociale est certaine et dans moins de dix ans les dictateurs feront leurs retours en Europe. Il nous semble que le maître mot soit autonomie a tous les niveaux..

-National : En premier lieu, le rétablissement d’une banque centrale semble indispensable, son rôle est d’éviter la main mise des bandits de la finance et de reprendre les dettes pour les rembourser a la banque nationale a son rythme et a 0% d’intérêt.

-Nouvelle constitution élaborée avec une assemblée constituante dont les membres sont tirés au sort ce qui permettra  l’autonomie par rapport a la finance et par rapport a la politique. Nous l’avions envisagé en 1993.

-Régional, départemental, communal : L’autonomie a l’échelon d’un territoire va être recherchée, autonomie a la fois  énergétique,, économique et sociale.

-Mise en place d’un revenu universel inconditionnel  payable en monnaie locale perdant de sa valeur si elle n’est pas utilisée et uniquement utilisable sur un territoire donné.

-Taxe kilométrique sur les produits alimentaires et produits manufacturés.

-Les territoires seront invités a l’autonomie énergétique mais ils élaboreront eux-mêmes la transition énergétique.

Mais comment peut s’organiser l’autonomie, examinons en quelques exemples.  

De la plus petite a la plus grande échelle

 

La maison individuelle : Le modèle le plus connu et le plus abouti est la maison des Baronnet, complètement débranchée du réseau EDF depuis dix ans ainsi que du circuit d’eau, la moitié de l’alimentation est produite sur place, le poêle a bois ainsi que la serre accolée assurent le chauffage,   

L’eau chaude est produite par le bouilleur  du poêle a bois et un chauffe eau solaire. L’électricité est fournie  par une petite éolienne et six mètres carrés de panneaux photovoltaïques, nous avons aussi les deux citernes d’eau tirée a l’aide d’une éolienne de pompage. L’isolation a été faite a l’aide de chanvre. En tout il y a deux cents euros de chauffage (bois) et la famille vit bien avec moins de 1000 euros par mois. Il est vrai que les besoins en électricité sont limités et l’économie est la clef du projet

maison.gif 

Voici la maison a l’origine

 maison2.jpg

 

 

La maison vue comme un écosystème

 circulation-energie.gif

 

 

 

 

Cette manière de vivre a permit à la famille Baronnet de vivre sur un demi salaire de professeur d’EPS. Ce qui pose la question du revenu universel. Les baronnets on  reçu des dizaines de milliers de visiteurs depuis une quinzaine d’année.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site