Introduire la gratuité 1:

 


 Les animaux sauvages se servent dans la nature, nous trouvons une certaine forme de compensation car certains herbivores servent de nourriture au carnivores

mais dans notre société d’abondance représentant l’Europe et les Etats-Unis le fait que de plus en plus de personnes soient susceptibles de mourir de faim ou n’aient pas d’abris est un scandale et surtout montre une efficacité douteuse. Pour donner quelques exemples : En France les restos du cœur servent dix fois plus de repas qu’en 1986 et encore c’est l’un des pays les moins pauvres, mais la mesure de la pauvreté n’inclut pas le troc, ni les petits élevages  destinés a l’autoconsommation moins nombreux en Europe qu’au Bhoutan par exemple.

La gratuité en matière de bacs de jardinage instaurée en 2008 par le mouvement incroyables comestibles : www.incredible-edible.info/

comestibles2-1.jpg

 










C’est un mouvement né en Angleterre en 2008 a Todmordem ville engagée vers la voie de l’auto suffisance alimentaire depuis 2008. Cela part de l’idée de Pam Worhust une femme d’affaire locale actuellement responsable des forêts du Royaume Unis. La méthode a fait tache d’huile et a été introduite dans plusieurs villes du monde, un bac de légumes est semé ou planté et ceux qui veulent se servent et peu a peu les bacs se multiplient. et les maires donnent des terrains inoccupés l’idée est reprise en France par François Rouillay membre de terre et humanisme de Pierre Rabhi parfois cela devient une institution. Voici la méthode préconisée sur le site www.incredible-edible.info/ pour la france

Étape 1 : on constitue une équipe locale avec d’autres familles pour initialiser l’action à plusieurs. Mais, on peut aussi commencer par se lancer seul si on ne trouve personne d’autre dans sa commune, vous serez vite rejoints par de plus en plus de volontaires connus ou inconnus qui se reconnaîtront dans l’expérience et qui vous proposeront de participer à vos côtés ;

Étape 2 : chaque membre du groupe prend une bêche de jardinier en main et va poser, avec les autres, devant la pancarte de la commune, en tenant le visuel « Incroyables Comestible France » pour donner de la force au mouvement global et enraciner l’action sur votre territoire. Vous pouvez aussi ajouter la pancarte « Nourriture à partager », cela donnera une portée plus grande encore au message. Soyez souriants, joyeux et spontanés, mettez en offrande devant vous quelques fruits et légumes qui marqueront votre engagement dans la démarche d’abondance partagée des incroyables comestibles pour tous. Associez les enfants si c’est possible, ils sont notre devenir et en même temps nos guides dans cette nouvelle ère de rapports aimants spontanés et sincères. Vous pouvez aussi associer vos amis musiciens si le coeur vous en dit, c’est vraiment l’entrée dans une nouvelle expérience joyeuse. Faites plusieurs clichés, sélectionnez les meilleurs et envoyez-les à François pour la France ou à Estelle, à Todmorden, pour l’Angleterre et l’international, les coordonnées se trouvent sur la page contact, ICI pour la France, et pour l’Angleterre. Et c’est parti, dès cette étape 2, vous êtes déjà entrés dans cette magnifique vague de partage planétaire « Incredible Edible » ;

Étape 3 : chaque foyer réalise une plantation sur son espace privé, en bordure “non fermée” de l’espace public et prend des photos de l’installation avec la mention “nourriture à partager” des « incroyables Comestibles » ;

Étape 4 : l’équipe crée son blog et met les photos en ligne avec des commentaires montrant comme c’est simple, joyeux et convivial. Penser à organiser des petits repas de fête, associer les voisins et vos proches, faites des petits clips vidéos à mettre en ligne sur internet, et surtout, mettez bien en évidence votre photo de groupe (ou vous seul) devant la pancarte de la commune avec le visuel des Incroyables Comestibles  ;

Étape 5 : une fois l’action d’initialisation démarrée et devenue une nouvelle réalité locale, on passe à la “pollinisation” du territoire, de proche en proche, pour gagner l’espace public, comme à Todmorden. On sensibilise ses voisins des autres rues pour se lancer à leur tour, puis on tente de rallier le conseil municipal pour ouvrir l’espace public à la co-création du partage des Incroyables Comestibles, comme nos amis anglais ont réussi à le faire en 4 ans et ainsi devenir une collectivité auto-suffisante pour son alimentation locale, simplement par la reconnexion des habitants les uns aux autres, en lien avec la terre. Avec l’expérience acquise à Todmorden, il est possible à présent, pour toute collectivité qui désire s’engager dans le processus d’auto-suffisance alimentaire du territoire, de le réaliser en 4 mois, si c’est le désir de sa population.

Economie locale : l’expérience prouve que les agriculteurs, maraîchers, arboriculteurs et apiculteurs ne pâtissent pas de cette expérience et dans certains cas ils participent a l’expérience, ils préfèrent donner que de vendre a perte et de plus les consommateurs achètent de plus en plus local et biologique. A Todmerdem les artisans, maraîchers apiculteurs connaissent une sécurité financière et les achats s’effectuent a 83 % localement

Nous assistons également a un  échange de plants, de graines  suivant le principe de la bourse au plantes et aussi de savoirs.

Peut être notre inconnue va-t-elle lancer la mode dans la grande ville proche mais nous apprenons qu’il y a déjà un groupe en préparation,. Le mouvement prend très vite de l’ampleur environ une centaine de villes en France dont Nantes, St Nazaire, Quimper ; Poitiers, Strasbourg, Paris et des villes plus petites, le mouvement est présent en Australie, Asie, Amérique du Sud et du Nord, Afrique et bien sur Europe, c’est une révolution silencieuse. . Nous prêterons un bêche a notre inconnue. Elle a intérêt a commencer petit comme ceci

 c222-incredible-edible-todmorden-france-corse-bastia-incroyables-comestibles-w820.jpg

Plutôt que cela

 c146-incredible-edible-todmorden-permaculture-suisse-w680-1.jpg

 

 

A terme

 c143-incredible-edible-todmorden-permaculture-zaynuta-farm-alex-w500.jpg

 

La dernière photo rejoins la permaculture, elle fait partie du chapitre permaculture et incredible edile. Le mouvement croise également celui des villes en transition, pour aboutir a ceci

 a064-incredible-edible-todmorden-changement-de-paradigme-schema-didactique-francois-rouillay-17-03-2010-w1024-1.jpg

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×