Cendrillon et le prince de la Permaculture 38

 

Voici le film ensuite nous ferrons quelques commentaires.

 

 

Les surfaces correspondent a une consommation nécessaire pour cent personne qui a notre avis correspond a une taille optimale pour une démocratie directe nous faisons partie du réseau REPAS : Réseau Echange et de Pratiques Alternatives et  Solidaire .

Carlos propose de revenir aux fondamentaux de la permaculture/

A savoir

1 : Prendre soin de la terre

2 Prendre soin de l’être

3 : partager équitablement

Mais pour réaliser ces trois objectifs il dit que cela demande une organisation et que cela est compliqué néanmoins les chances de réaliser ces trois objectifs sont augmentées avec 100 personnes, quel est le contrat ?. Comment faire pour que l’économie passe d’une trop grande présence a un rang subalterne ?.  Carlos propose le contrat suivant, en échange d’une trentaine d’heures de travail, la personne recevra une habitation dont il pourra faire les plans, ils seront respectés mais des limites seront posées, il recevra la nourriture gratuitement en partie, , le bien être , et une partie des soins de santé, et aussi la bienveillance des autres habitants . Il n’aura pas d’horaires définit sauf en concertation. Cette communauté  sera le plus autonome possible sur le plan alimentaire et énergétique.  Mais elle ne pourra vivre que partiellement sans argent. Carlos a pris un cas concret, un nouveau couple arrive, il loge dans la yourte provisoire en attendant que l’ensemble de la communauté construise une maison. Sur place il y a tous le bois nécessaire pour faire les planchers, les meubles, l’ossature bois et même la couverture en bardeau, la paille ou le chanvre pour l’isolation, les fenêtres peuvent être construite par les menuisiers, mais nous ne pouvons produire les fils de cuivre, ni des panneaux photovoltaïques, ni des robinets, ni de la chaux, ni les verres de fenêtres etc il faudra bien acheter ces choses et pour cela tous les produits des marchés et des AMAP seront mis dans un capital commun qui servira a construire des nouveaux bâtiments ou a distribuer une part a chacun. Nous pourrons produire une grande partie  de nos aliments, faire nos spectacles, nos chansons nos films, nos sculptures. Il n’y aura pas que des paysans loin de là et il y aura aussi des exceptions.

Ceux qui viendrons que quelques journées ou quelques semaines par an. Nous trouvons deux cas les stagiaires et il y a ceux qui donnent une quantité de travail en échange d’un stage sur la permaculture. Ou ceux qui donnent de l’argent.

Ceux qui viennent travailler ponctuellement : Nous avons le cas avec Christine qui après seulement une semaine par mois est devenue indispensable. Carlos et Elena qui sont restés un mois entier dont nous fêterons encore le départ et dont le travail marquera durablement le Pradelou.

Les artisans, les professions libérales : Si par exemple ils travaillent 15 heures par semaine au Pradelou et le reste a leur convenance il y aurait un loyer équivalent a quinze heures de SMIC  moins la cote part, moins s’il ne trouve pas de client et se met a faire son jardin.

Nous verrons quelques cas pouvant se présenter en étudiant de nouveau la fleur permaculturelle.  Mais en essayant de prendre des exemples d’après notre projet et nos  réalisations.

1 : Environnement habité : Nous sommes dans la zone 0 des zones de la permaculture l’idéal est que les maisons ou bâtiments divers puissent être entièrement recyclable et de nombreux matériaux peuvent être utilisées.

La pierre, la terre : Sacs de terre, brique de terre crue, béton de terre avec du Kaolin ;du sable et du gravier cela peut être envisagé car nous avons la chance d’avoir une petite mine abandonnée depuis longtemps.

Le bois : Avec ses 20 hectares de forêts le Pradelou a beaucoup de matériaux de construction et aussi du bois de chauffe

Fleur permaculture complete couleur 1

 

 

 

Le solaire passif est la première chose a faire , en premier lieu en orientant les maisons vers le Sud, puis en mettant, une sorte de véranda  devant le mur Sud, Le principe étant de capter le maximum de soleil en hiver par le Sud et le maximum de masse sur le côté Nord, nous avons encore des maisons a construire. Pour les maisons en bois qui se chauffent vite avec l’inconvénient de se refroidir très vite  Carlos propose de mettre des cloisons en pierres ou en briques et les sols en granit pour augmenter l’inertie.

Nous ne pourrons pas construire sur les cent hectares de la propriété, Elena s’est occupée de cela auprès de la municipalité, mais pas a plus de 200 mètres d’un bâtiment existant, nous avons eu une dérogation,   Nous avons eu le droit de construire deux turbines supplémentaires ce qui nous amène a un autre pétale.

2 Outils et technologies :  Les outils ne doivent pas être sophistiqués et facilement réparables et la plupart existaient dans les années 1950 nous avons besoin de :

Des turbines a eau produisant de l’électricité Luc en a trouvé deux de récupération.

Des pompes a eau : Pour relever les citernes d’eau de pluie.

Tour le matériel de base d’une petite scierie, des outils du menuisier, du plombier, du maçon.

Des petites éoliennes :  Elles peuvent être auto- construites 

Les rocket stowe : ce sont des poêles de masse qui peuvent être auto construits.

Pour les tracteurs et les produits de terrassement nous avons un partenariat avec Patrick un agriculteur qui s’est mis a la vente directe, il ne possédait que vingt hectares, c’est pour cela qu’il entreprise de terrassement. Seule la vente directe de ses animaux peut lui apporter un revenu suffisant et nous vendons sa viande et il fait tous les terrassements et prête son tracteur pour les travaux.

Il reste assez peu de technologies ou d’outils sophistiqués

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site