Le petit Pierre2

Sylvain l’entrainait toujours plus loin sautillant de branches en branches, il regardait de tant a autre si le petit Pierre le suivait bien, il le dévisageait toujours de ces mêmes petits yeux rusés.

Tiens maintenant nous allons voir ce qui se passe dans les airs. Il se sentit une nouvelle fois diminuer, il mesurait quelques centimètres a peine, les fleurs lui paraissaient des arbres les arbres lui paraissaient immenses.

« Monte sur mon dos et accroche toi bien »

Le petit Pierre serra bien fort dans sa main le poil roux de Sylvain, il regardait les feuilles des arbres sur lesquelles il aurait pu dormir.

Ils étaient à la cime d’un grand pin, entre deux branches un grand nid grossier était construit. Au fond des boules de duvets s’ébattaient maladroitement, il regardait ces deux petites boules au printemps de leur vie ouvrir tout grand leurs petits becs crochus.

Ils attendaient leurs parents partis pour la chasse, bientôt la mère buse apparue dans le ciel , le petit Pierre se cachait derrière Sylvain essayant de se faire le plus petit possible, le rapace semblait énorme, il tenait un campagnol dans ses serres et il le déchiquetait pour donner aux petits qui poussaient des espèces de miaulements.

La buse regardait ses petits, elle était immobile au bord du nid

« Nous allons faire un voyage avec notre ami Butéo la buse » dit Sylvain

Sylvain et le petit Pierre devinrent tout petits.

Le petit Pierre montait tant bien que mal aux écailles des pattes de Butéo, Sylvain était bien plus agile, il choisissait sa plume sur le poitrail de Butéo , le petit Pierre y arriva tout rouge et bien essoufflé, Sylvain le regardait de ses petits yeux rusés

« Ne te moques  pas de moi c’est normal tu es un écureuil »

Il s’installa sur la plume, il entendit un claquement au-dessus de lui, il se sentit décoller, le vent lui fouettait la figure. Bientôt on n’entendit plus que le bruissement des plumes, mais ils prenaient toujours de l’altitude. 

La buse se laissait porter par un courant d’air , le petit Pierre regardait au-dessus de lui, il avait oublié sa peur, lui qui avait rêvé de voler .

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site