Eolien 2

Retour a Samsoe : (2010)

Dans l’Ile Verte nous ne trouvons pas de promoteur se « faisant des c.. en or avec du vent » car les éoliennes appartiennent aux habitants, le vent est présent soixante % du temps, le rendement est bien meilleur qu’en France ainsi que l’entretien, ce sont des éoliennes plutôt petites (40 à 50 mètres) pour la catégorie éolien industriel. Nous pensons que le développement de l’éolien passera par une forme participative c'est-à-dire sous forme de parts dans l'achat d'une éolienne qui seront remboursées par l’électricité vendue et nous pensons que cinquante mètres de haut reste a taille humaine car l’entretien peut se faire sans ascenseur ni hélicoptère, effectivement un monstre de deux cent mètres de haut ce n’est pas forcement une réussite.

Des îles et des villages côtiers Bretons pourraient atteindre l’autonomie en électricité grâce au réseau, en clair, certains jours la production serait largement excédentaire d’autres jours déficitaire, l’objectif restant l’autonomie sur l’année.

Les éoliennes dites industrielles seraient réservées en priorité dans et au bord de mer car le vent souffle dans les deux sens en cours de journée (de la mer vers la terre et vice versa à un autre moment).

Le mini éolien est scandaleusement délaissé en France, il a l’avantage de favoriser une production locale d’électricité et aussi de favoriser beaucoup les petites entreprises. Les petites machines sont plutôt silencieuses surtout celles a axe horizontale (environ 40 décibels), par comparaison le bruit est bien plus important pour les pompe a chaleur air/air (Plus de 60) le (truc a Manu n’est pas très discret), la multiplication des petites machines peuvent gommer en partie le grave inconvénient de l’intermittence car ces petites machines fonctionnent a une petite vitesse de vent, de plus elles peuvent s’installer sur un toit en fournissant un ou plusieurs milliers de Kilowatts a l’année. Une goutte d’eau ridicule par rapport aux besoins en l’électricité mais beaucoup de gouttes d’eau cela fait des mares, des étangs voir plus.

Quelques exemples de mini éolien


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un exemple de petit éolien : l'association tripalium :www.tripalium.org/ -

Les nuisances :

Les opposants insistent beaucoup sur les nombreuses nuisances sonores, c’est parfois vrai et souvent très exagéré. D’après notre expérience on n’entend pas les éoliennes en passant prés d’elles en voiture ni mer en s’arrêtant juste devant, il faut couper le moteur voir même sortir pour entendre quelque chose.( éolienne sur le parking de la baie de somme).

Il existe aussi des fonctionnements anormaux ainsi une éolienne de Dunkerque maintenant disparue (sans laisser de traces) faisait des clong clong très bruyants a chaque tour de pale. Mon ami R(alias Yoga) m’a rapporté un sifflement intense a une certaine vitesse de vent provenant d’une petite machine.

Oublions aussi le lait qui tourne dans les pies des vaches et les fausses couches chez les femmes.

Les nuisances visuelles ne sont pas négligeables, mais oublions les grossiers montages photographiques du « gars Philippe » en Vendée.

Photo truquée du "gars Philippe"

Les éoliennes surtout les grosses de plus de cinquante maîtres ne sont pas laides mais ce sont comme des « verrues » dans le paysage, voici sur cette photo de yannick de Meunier les engins de 65 mètres à Peyrelevade sur le plateau de Millevaches. Et pourtant ici le parc Eolien est une destination touristique.


 

L’avantage consiste dans le fait que ces engins fournissent l’électricité pour 15000 personnes (Chiffre réel ou potentiel ?,) en tout les cas pour au moins 4000 a 5000 personnes.

L’éolien géant et industriel n’est pas notre « tasse de thé » effectivement, les promoteurs tout comme les banquiers sont aussi des adeptes du « profils privés et risque collectifs »ils peuvent faire n’importe quoi et le contribuable payera avec la bénédiction des politiques, l’éolien industriel doit absolument se faire sous une forme participative. Cette forme d’énergie remplacera petit a petit les vieilles centrales nucléaires, potentiellement très dangereuses, mais incroyablement bien gérées et entretenues par les agents de l’EDF. Que se passera-t-il en cas de privatisation ? Imaginez les centrales nucléaires gérées comme les chemins de fer anglais. Catastrophique, si un jour c’est le cas un jour, faites votre testament..

En résumé l’éolien poursuivra inévitablement son développement exponentiel d’autant qu’à l’avenir il ne produira pas que l’électricité c’est ce que nous verrons prochainement.

 

  

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site