Automobile 5

La suppression des autoroutes

Nous proposons en premier lieu l’interdiction absolue de toutes nouvelles constructions, mais les emplois diront certains ?. Nous rétorquerons que les emplois sont peu nombreux par rapport aux sommes vertigineuses destinées à la construction. Mais l’argent perdu diront certains autres. ? Pas perdus pour tout le monde et bien servons nous de cet espace, mais comment ?.  

Et bien en installant des voies de chemin de fer, bien moins polluantes et beaucoup plus économiques. Une autoroute permettra d’aménager quatre voies ferrées et éventuellement un train a grande vitesse a la place de terre plein central. Les trains seront aménagés pour le transport des voitures et des échangeurs seront présent dans les gares routières, pour plus de faciliter nous proposons le schéma suivant.

 


 

Les avantages : chacun pourra choisir sa destination et de plus ce système rends chaque véhicule indépendant en ce qui concerne sa destination car dans le futur dans nos pays industriel un des problèmes principaux sera le manque d’espace.

J’entends d’ici le rire de mon beau frère homme d’affaire en charpentes métalliques, mais durant le trajet Paris Strasbourg  il pourra téléphoner, étudier ses dossiers et de plus rejoindre son rendez vous a trente kilomètres de la ville avec la même liberté ou presque.

Car il faut bien l’admettre à part les premières années de permis et pour certaines petites routes de campagne  conduire est du temps complètement perdu inutile et dangereux.

Aménagement des grandes routes transport de marchandises.

Le trajet par camions et  par la route est aussi une aberration : la proportion actuelle de ¾  de route et ¼ pour le rail est un non sens et cette proportion doit être inversée. Mais que vont devenir les routiers ? Pour le coup la France et l’Europe va être bloquée durant au moins un mois. Et bien trouvons leur un emploi en limitant également la circulation sur les grandes nationales. Ici aussi seront installés des rails destinés a des remorques transportant des voitures, ainsi un trente huit tonnes transportera sans peine ( le rail demandant moins d’énergie a poids égal) au moins quinze voitures qui a elles quinze dépensent au moins dépensent  au moins soixante quinze litres , le camion entre vingt et trente litres de fuel.

Le rail pourra facilement comme pour les tramway d’autrefois être inclus dans la chaussée, elle peut également servir a la circulation de voitures particulières, nous suggérons également que les voitures du haut par exemple fassent le voyage de Paris a Lyon et celles du bas le voyage de Paris a Auxerre, nous suggérons également des palettes a voitures facilement charriables et dé chargeables ainsi seront créer des emplois de « caristes pour voitures » .

Les routes secondaires ou les petites nationales c'est-à-dire la majorité des routes resterons libres, les grandes nationales libres a certains moments et a certaines heures. Ces petites routes peu fréquentées  seront le domaine de l’automobile qui est le moyen de déplacement le plus pratique pour des trajets de quelques kilomètres en habitat dispersé.

2010

L’inconvénient du ferroutage est le coût, étant donné que nous avons beaucoup attendu, nous proposons plutôt la location de voitures sur place en cas de vacances ou de déplacements professionnels lointains, les bagages surtout en cas de location seront amenés par de petits conteneurs (malles modernes). Pour les camions nous proposons l’électrification, ils fonctionnent alors comme des trolleybus et ceci en conservant le moteur thermique c’est une des solutions les moins chères comme l’indique le lien suivant.  

www.envintive.com/.../explications_detaillees.pdf - Pages simila


  En tapant.envintive.com vous avez plusieurs articles intéressants car l’électrification des camions (un brevet a été déposé je crois) coûtera a la fois moins cher que le ferroutage et ou la construction de nouvelles voies ferrées, mais ces articles se placent dans la perspectives d’une augmentation du trafic ce qui effacera les efforts y compris l’ajout de panneaux photovoltaïques. La construction de nouvelles autoroutes augmentera la dépense en pétrole, stériliserait des terres arables alors que le pétrole augmentera fortement et que les rendements dopés aux engrais diminueront, la seule voie possible est la décroissance a long terme cela se fera donc sur les autoroutes existantes.

Pour les plus petites routes, si nous prenons l’exemple du tramway de Limoges, des les années 1900 les petits tramways a une voiture circulaient jusqu'à st Julien, Oradour sur Glane (environ 20 kilomètres de Limoges), et jusqu’Eymoutiers (40 kilomètres). Les photos d’Oradour sur Glane donnent une idée de la ligne incluse dans la chaussée.

Photos Oradour sur Glane


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans moins de quarante ans nous serons dans la même situation car le  pétrole autorisé sera de l’ordre de grandeur des années vingt en France, mais nous aurons l’éolien et le solaire thermique et photovoltaïque en plus (si nous le développons assez vite)

Quelques tramways début du XX éme siecle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi le rail ?

Pour le transport il est trois fois plus efficace que le transport par route car il peut transporter 11,65 Tonnes par m2 contre 3,9 Tonnes par m2 pour la route. Les émissions de co2 sont de 190 grammes par tonne et par kilomètre pour la route contre  30 grammes par tonne et par kilomètre par le rail. Voici un lien sur le transport ferroviaire au Liban  

  www.afacliban.org/AFAC.../Devenir.html - En cache - Pages similaires

Il s’agit d’un site traitant aussi des chemins de fer actuels et pas seulement du patrimoine.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site