Automobile 7

Pourquoi pas la carte carbone ?


En effet pourquoi pas continuer la comptabilité carbone que nous avons préconisée avant, les anglais prophétisent que dans dix ans cette carte  sera instaurée. Le principe est simple chaque personne à un quota de carbone qui baissera tous les ans, la carte sera débitée à chaque facture d’électricité, a chaque plein d’essence et a chaque remplissage de la cuve, a chaque voyage  surtout en avion.

D’autre part une taxe carbone sera alors prélevée sur les produits manufacturés, c’est un autre système.

Quelques remarques sur le système, avantages et inconvénients.

Le principal avantage est la simplicité et le système peut être efficace, d’autant plus qu’il sera possible de racheter des kilogrammes de carbone a ceux qui n’utilisent pas leur carte  1 Euro par kilogramme par exemple.

La sobriété sera encouragée.

Les inconvénients : Nous voyons tout de suite que les personnes ayant des enfants seront encouragés car tous aurons leurs cartes, de plus que faire des transports en commun ; bus train, tram l’inclure ou non, il est vrai qu’ en train avec une tonne de carbone on peut aller très loin.

Le cas de l’électricité : faut-il l’exclure ? , cette carte fait la part belle a l’énergie nucléaire le kilowatt heure moyen en France est peu carboné sauf en heure de pointe, pour  le Canada certaines provinces possèdent une électricité a prédominance hydroélectrique d’autres a prédominance de charbon, mais il n’est possible de faire  qu’un tarif.

Automobile et comptabilité carbone.

Quelle est la différence entre le carbone et le fameux CO2 : La comptabilité carbone est déjà commencée sous la forme de bonus malus pour les voitures (curieusement le dispositif n’est pas encore totalement saboté).

Le CO2 ou gaz carbonique se compose d’un atome de carbone d’un poids moléculaire de 12 et de deux atomes d’oxygène de poids moléculaire de 16 (chacun) ce qui donne : 12+16+16=44

Rapport entre le carbone et le gaz carbonique : 12/44=0,2727

Rapport entre le gaz carbonique et le carbone : 44/12=3,66

Carburants et carbone

Gaz naturel : 651 Kg de carbone par tonne de gaz.

GPL : 751 Kg de carbone par tonne

Pétrole : 830 Kg de carbone par tonne

Diesel : 856 Kg de carbone par tonne

Charbon : 1233 Kg de carbone par tonne.

Une partie de gaz carbonique provient de la combustion des combustibles fossiles, une autre de la respiration des plantes et une autre égale aux rejets des transports une autre encore provient de la déforestation.

Exemple : Pour un quota d’une tonne par personne. 500 kg de carbone pour les déplacement ce qui donne pour l’essence. 500*1000/856=584 Kg

Poids spécifique : 850 kg par m3 soit 584*1000/850= 687 litres

Pour sept litres au cent : 687/7=98,1soit 9810 Kilomètres.

183 g de co2 au kilomètre

Si la maison est chauffée au gaz naturel 500*1000/651=768 kg

Mais l’électricité n’est pas comptée, combien pour 100 kg de carbone

1kwh = 90 grammes de gaz carbonique soit 90*27,27/100=24,54 Grammes de carbone par kwh. Soit pour cent kilogrammes 100.000/27,54=3631Kw, nous voyons de suite que le quota carbone va nous obliger a rouler deux fois moins ou bien des voitures de 3 a 4 litres au 100 Kilomètres soit de louer des voitures électriques 25 kwh au cent kilomètres. Soit 3631 /25=145,24*100=14524

Sachant que pour sa fabrication l’énergie grise de la voiture électrique est importante. Nous pensons que ce quota d’une tonne par personne sera la norme après 2020. (8 barils

Cela pose le problème du livret carbone et le chéquier carbone que nous étudierons dans le chapitre énergie. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×