Le détournement du toujours plus

h1993

Nous le voyons dans le monde malgré le productivisme et le matérialisme la tendance spirituelle est solidement implantée  mais la sagesse ou la spiritualité ou les deux ensemble ne sont pas du goût de tout le monde. Heureusement déjà le toujours plus de verdure, le toujours plus de recyclage entre en pratique en Allemagne et au Danemark. L’intégration de la nature comme amie et comme entité nécessaire a la vie et comme source de connaissances doit s’opposer au « toujours plus ».    

Toujours plus de nature, de forêts cela peut devenir la façon de penser des occidentaux. Nous l’avons déjà vu l’instauration d’une société stable pratiquant le recyclage néanmoins techniquement avancé copiant le fonctionnement des écosystèmes  s’accompagne du toujours plus puis d’une période de stabilité avec peu de pollution, stabilité voir même décroissance de la population, décroissance de l’utilisation de l’énergie fossile, utilisation de l’énergie  renouvelable car elles imitent la photosynthèse, cette société nécessitera également un recyclage permanent. 

La transition est possible dans de bonnes conditions a l’échelle de la France voir même a l’échelle de l’Europe en privilégiant toutes les formes d’énergie renouvelables : Eolienne, Méthanisation, solaire, géothermie, bois etc  Cette transition sera rendue facile par l’abandon de la construction de nouvelles autoroutes et de centrales nucléaires par l’adoption d’une taxe sur l’énergie fossile  ainsi que la réduction de 50% des dépenses militaires. Mais l’un des premiers pas passe par le recyclage.    

2011    

La transition devient de plus en plus urgente devant le probable réchauffement climatique du a l’homme ou plutôt c’est notre avis grandement accéléré par l’action de l’homme, en effet le rejet de gaz carbonique par l’homme n’est qu’une goutte d’eau par rapport aux quantités de carbone  présent dans la biosphère  mais cette goutte d’eau fait déborder le vase.

Même si le réchauffement climatique n’est pas du a l’homme l’épuisement des ressources pétrolières  est un fait indiscutable.

Inévitablement l’économie sera décarbonée sous peine de retour au moyen age avec de nombreuses pertes en vie humaines. 

Mais cette transition suppose :

-Abandon au plus vite de la financiarisation de l’économie, l’ancien adage « La bourse ou la vie » est plus que jamais d’actualité.

-Réduction drastique des inégalités, nul ne peut recevoir plus de vingt fois le salaire moyen,

-Combat en vue de la disparition des paradis fiscaux.

- Séparation  stricte des banques de dépôt et banques d’affaires.

Ces mesures ci dessus vont permettre de dégager des moyens matériels pour :

-          Un véritable développement durable basé sur une équilibre entre l’Economique, le Social et l’Ecologique.

-          L’économique : L’éventuelle croissance se fera  obligatoirement en économisant le plus possible les ressources que ce soit les combustibles fossiles ou les métaux ce qui implique une large utilisation des énergies renouvelables.

-          Le social : Autant que possible les politiques avoir pour priorité  le  bien être humain. La forte réduction des inégalités

-          L’écologique : Protection des ressources naturelles c'est-à-dire protection de l’air de l’eau ce qui implique presque automatiquement une agriculture biologique ou a la limite traditionnelle.( Elevage a l’herbe, polyculture élevage), protection de la biodiversité.

page-14-a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

page-14-b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        

 

 

A quel niveau : Le niveau pratiqué actuellement est le niveau local ce qui est souvent une exploitation agricole, ce qui peut être une entreprise et bientôt une collectivité locale.

Le niveau mondial : Pour être cohérent il ne faudrait laisser rentrer que des produits respectant les conditions sociales, environnementales et Ecologiques ce qui limiterait a des produits du commerce équitables et a des marchandises produites en Europe, ce qui implique un fort protectionnisme dont nous sommes un partisan enthousiaste. En effet le libre échange sur les produits manufacturés est une faute ce même libre échange  appliqué aux produits alimentaires est une catastrophe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site