Voiture électrique 1

Vers d’autres types de véhicules.

Il existe déjà des véhicules électriques, jusqu'à une époque récente  nous étions contre mais un simple calcul énergétique nous a fait changer d’avis. Dans le moteur a explosion classique seule 25% environ de l’énergie du carburant sert effectivement pour la locomotion, si nous prenons l’électricité nous remarquons que si elle est faite a base de fuel par exemple le générateur a un rendement de 50% environ et que le transport dans les lignes électriques induit une perte de 20 % donc le rendement est équivalent voir légèrement supérieur dans l’état actuel des choses, de plus la voiture électrique ne favorise pas les kilométrages élevés, elle est silencieuse ce qui est un avantage énorme, mais nous sommes septiques vis-à-vis de la pollution globale. Nous pensons a d’autres solutions permettant de diminuer considérablement le bruit : a savoir l’interdiction de toute circulation de voiture autres qu’électriques dans un rayon de vingt kilomètres autour d’une ville de plus de cinquante mille habitants, cette mesure pourra avoir lieu a condition d’adopter des solution originales aussi bien dans la conception des véhicules, que dans la production et la distribution d’énergie.

 

Remarques 2011

Zéro émission et mon œil. !.

Avec le charbon et la voiture électrique chinoise voici les résultats. Le gaz carbonique contenu dans le charbon est de 342 grammes de CO2 par KWH a condition qu’il soit brûlé, en produisant de l’électricité avec un rendement d’un peu plus  de 40%  nous trouvons 900 grammes de CO2 par KWH, pour cent kilomètres la consommation électrique est de 25Kwh au cent kilomètres ce qui inclut la propulsion, le chauffage et l’éclairage. L’équivalent de moins de 2,5 litres d’essence. (15 kW pour la propulsion environ) ce qui donne pour l’électricité charbon. 25*900=22500grammes soit 225 grammes au kilomètres. Nous remarquons que c’est plus qu’une voiture équivalente thermique.

Examinons l’électricité fuel nous trouvons 270 grammes de co2 pour un kilowatt avec un rendement équivalent 270*900/342=710 grammes de co2 par kwh consommé ce qui donne 25*710=17750 grammes pour 100 kilomètres soit 177,50 grammes au kilomètre ce qui est encore beaucoup.

Voyons maintenant pour le gaz naturel : nous trouvons 230 grammes de co2 pour un kilowatt avec un rendement  équivalent que celui du charbon nous trouvons 230*900/342=605grammes de carbone de co2 par kilowatt consommé ce qui donne 25*605=151 grammes au kilomètre pour 100 kilomètres ce qui n’est pas terrible.

Pour l’électricité EDF c’est  90 grammes pour 1 Kwh ce qui donne 90*25=2250 22,50 grammes par kilomètres. Cocorico qui dit mieux !!!

Il ne faut pas se fier à tous les chiffres apparents.

Faisons quelques remarques : la voiture a 25 kilowatts pour cent kilomètres est une voiture sophistiquée comprenant le chauffage, le dégivrage, la radio et CD, peut être même la climatisation tous ces accessoires consomment sûrement autant que la propulsion, la voiture peut rouler a cent trente kilomètres heure.

La voiture électrique ne consomme que si elle roule, autrement dit mis à part le chauffage éventuel elle ne consomme pas aux feux rouges ni au embouteillages.

Les valeurs co2 pour le moteur thermique sont celles des conditions optimums c'est-à-dire a vitesse constante a 90 kilomètres heure. En pratique nous trouvons peu de voitures qui font moins de 7,5 litres d’essence  pour cent kilomètres  en ville ce qui donne environ 6,5 kilos et 65 kilowatt 65*270=177550 grammes de co2 pour cent kilomètres. Soit 177 grammes au kilomètre.

 

Par contre sur la route la voiture thermique produit moins de gaz carbonique que la voiture  électrique si l’électricité est produite a base de  fuel si c’est la voiture de  « l’ami du président».

Quelle puissance pour quel usage ?.

Dans le pire des cas la voiture électrique ne devra dépasser 100 grammes de co2 et ceci pour l’électricité a base de charbon soit 25*100/225=11,1kw pour 100 kilomètres, autrement dit une petite voiture, voir un tricycle. La voiture électrique prônée par Ségolène Royal reste dans les clous. La « dame du Poitou » a été remarquée positivement par René Dumont au début des années 1990, en matière d’écologie entre « sego » et « sarko » il n’a pas « photo ».

Une ancétre

Un exemple de voiture électrique en video

voiture électrique

 

 

 

 

Un exemple de voiturette


1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×