L'Ecosystème


L'écosystème est une entité bien définie comme une mare une forêt, une prairie, l'écosystème se décompose en plusieurs sous ensembles. 



Biocénose ensemble des êtres vivants


Biotope : climat +sol





ETRES VIVANTS


SOL


CLIMAT


A ces trois éléments s'en rajoute un quatrième : l'homme 



HOMME


CLIMAT

SOL

BIOCENOSE


Ca livre va étudier les interactions entre : 


HOMME


CLIMAT

Microclimat des villes

Effet de serre

Energie

SOL

Agricultures

Constructions

Routes

BIOCENOSE

Disparition des espéces

Déforestation

Pollution



ETRES  VIVANTS



HOMME


CLIMAT


SOL


Prenons un exemple .Il s'agit d'un vieux chêne au bord d'un pré, un homme il y a bien longtemps l'a planté, son port sera fonction de la densité  des autres arbres autour de lui. Sera-t-il isolé, dans ce cas ses branches pousseront prés du sol et son tronc  restera court. Cet arbre influencera la prairie et les cultures avoisinantes par contre la prairie aura peu d'action sur lui. Le chêne forme une symbiose  avec certains champignons microscopique ou non comme par exemple le symbiose avec certains espéces de bolets, l'arbre apportant le carbone au champignon et celui-ci apportant au chêne les substances minérales, bolet n'apparaît qu'en automne mais en toutes saisons ses filaments sont autour des racines de l'arbre.

Dans le chapitre des relations avec les êtres  vivants de nombreuses espéces d'insectes vivent au dépend du chêne, prélevant au passage une parcelle d'énergie : citons le sphinx du chêne, le bombyx du  chêne pour les papillons (seule la larve est prédatrice). Citons  les gales provoquées par les insectes, ce sont des excroissances de différentes couleurs se trouvant sur les feuilles. Ces boules correspondent a un moyen de défense de la part de l'arbre réduisant ainsi  la surface foliaire et préservant ainsi l'essentiel de la photosynthèse l'insecte mangeant les cellules de la galle, il est prisonnier et ne pourra sortir qu'a la chute des feuilles.

Les oiseaux également ont des relations avec le chêne, le geai par exemple mangeant des glands mais en même temps il assure la dissémination du chêne. Cet arbre est également le support de nombreux animaux. le vieux bois est colonisé par la chouette Hulotte, le pic Epeiche,  le pic Vert creusant des nids, les mousses, les lichens trouvent également un support de choix.

Cet arbre pousse bien dans les sols assez profond  et fuit (si l'on peut dire)  les sols humides. Au sol, il apporte l'humus par la décomposition des feuilles, en retour il prélève les sels minéraux. Il a une action favorable sur le sol comme beaucoup d'arbres a feuilles caduques.

De part sa présence, le chêne créé un microclimat, ses feuilles absorbent une partie de la chaleur. Mais en revanche il a des exigences climatiques, ,600 millimètres de pluie et il ne pousse pas au delà de 900 mètres d'altitude et il ne supporte pas longtemps les fortes chaleurs.

Dans les relations avec l'homme il s'agit du bois de chauffage ; ou du bois d'œuvre.


Remarquons que ces exigences climatiques valent pour les deux espèces de chênes, le chêne pédonculé et le chêne sessile.

Remarquons aussi l'émergence actuelle de l'agroforesterie  c'est-à-dire la présence d'arbres dans les  cultures a raison de quatre vingt a cent par hectare, il est remarqué un rendement supérieur de vingt % a des forêts et cultures séparés l'action des prairies et des cultures sur les arbres est supérieure a ce qu'il parait

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×