Ce que Keynes peut nous apporter.

 

 

John Maynard Keynes 1883-1946 : était un économiste célèbre qui a entre autre inspiré la politique économique de Roosevelt ainsi que les politiques de pays Européens après la guerre de 1939-1945.

Il ne croyait pas en la main invisible du marché qui avait conduit à la crise de 1929. Hélas le libéralisme économique est de retour depuis trente ans, Keynes pointait du doigt les dangers du tout financier comme le montre la citation suivant.

 

« La même règle autodestructrice du calcul financier régit tous les aspects de l’existence. Nous détruisons la beauté des campagnes parce que les splendeurs de la nature, n’étant la propriété de personne, n’ont aucune valeur économique. Nous serions capable d’éteindre le soleil et les étoiles parce qu’ils ne rapportent aucun dividende ».

Nous sommes hélas en pleine auto destruction. Keynes préconisait le juste milieu en avec une économie qui ne fait pas confiance dans le tout marché et ne faisant pas confiance a l’économie a la soviétique, il préconisait le juste milieu. Il était partisan du libre échange a condition d’acheter ce que nous ne pouvions pas produire ou alors en trop petite quantité, et que le travail ne soit pas considéré comme une marchandise. Il fonda l’Organisation Mondiale  du travail (qui existe encore mais n’a aucun pouvoir) et deux instituions honteusement dévoyées  la Banque mondiale et le FMI (Fond Monétaire international) , au départ elles aidaient les gens au lieu de les faire mourir a petit feux comme aujourd’hui .

Le modèle Keynésien connu une crise a la fin des années 1970 avec trop d’inflation. Notons que l’inflation peut être parfois un bien quand par exemple tout un pays est a reconstruire de nos jours la transition énergétique va inévitablement avoir besoin de création monétaire mais a terme ces installations et travaux ( Economies d’énergie, énergies renouvelables) vont amortir les fonds de départ

Mais la crise du modèle Keynesien n’était il pas le signe qu’il fallait faire ce que préconisait Keynes en 1932 ?..

« Le problème des besoins et de la pauvreté, et la lutte économique entre les classes et les nations ne sont rien d’autre qu’une terrible confusion, transitoire et superflue. Car le monde occidental possède d’ores et déjà les ressources et la technique pour peu que nous organisions pour les utiliser, capables  de reléguer le Problème économique, qui pompe notre énergie morale et matérielle, au rang de préoccupation secondaire.

Ainsi le jour est proche ou le Problème économique retrouvera le rang subalterne d’où il vient et ou l’arène de nos cœurs et nos esprits sera occupée par les véritables problèmes, ceux qui ont trait à la vie et aux relations humaines, à la création, au comportement et a la religion. »

 

De nos jours a mon avis il conviendrait de dire Spiritualité plutôt que  Religion, tout le programme du mouvement dit de décroissance est compris dans cette citation. Hélas nous vivons cette tragédie du libertarisme économique qui conduit a « la misère dans l’abondance » selon les termes de Keynes. A mon avis tous les dirigeants politiques devraient relire cette citation tous les matins ainsi que celle de Roosevelt « Etre gouverné par l’argent organisé est pire qu’être gouverné par le crime organisé » . Keynes était plus qu’un économiste un vrai philosophe, concluons par cette citation (toujours de Kerynes).

L’homme de science doit accepter que l’artiste soit son maître.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×