Cendrillon 2017 et le Prince de la permaculture 23

 

 

Tous les dimanche le groupe se réunissait pour organiser la semaine et trouver de nouveaux projets et surtout écouter les propositions de Carlos le permaculteur en chef qui peu a peu achevait le  design mais auparavant il avait étudié le climat, le sol, et l’hygrométrie de la région. Après avoir présenté brièvement les différents écosystèmes du domaine. Il s’avère que plus de 50 % sont des forêts qui se repartissent de la façon suivante.

15 hectares d’épicéas

 Epicea

10 hectares de pins sylvestres

 Pin sylvestre

 

10 hectares de landes avancées qui sont d’anciennes prairies avec des  petits chênes

15 hectares de forêts de Hêtres

 Hetre commun 087 feuille

Pour Carlos l’urgence est d’éliminer « La saloperie » c'est-à-dire les Epicéas que d’après lui il faut vendre au plus vite cela va rapporter environ 3000 francs l’hectare. Les Epicéas plantés en Limousin depuis le  XIX éme siècle ont été abondamment plantés au fur et a mesure de l’exode rural et surtout depuis les années soixante pour faire de la pâte a papier. Mais ils assèchent le sol et surtout le démolissent s’ils sont plantés trop serrés. Il apportent trop d’acidité surtout dans des sols déjà acide ce qui  les rend pratiquement inexploitable par la suite de plus ils demandent beaucoup d’eau et le bois ne peut être utilisé qu’a l’intérieur Contrairement au Douglas et au Mélèze. .

Il faudra laisser le sol se reposer quelque temps  

Le pin sylvestre : A conserver voir a réserver deux hectares au moins en zone 5 d’après le zonage du design de permaculture c'est-à-dire les zones sauvages ou l’homme n’intervient pas. La zone 4 correspond a la plupart des forêts poussant  naturellement dans les sols de faible profondeurs peu exploitable pour la culture par exemple. Très important pour le eco-hameau de Pradelou c’est un bon bois de charpente pour faire des maisons en bois avec des billes empilées ou bien des clins qui sont de larges planches pour les maisons  Le pin sylvestre est un excellent bois il serait bon de prévoir un bassin pour faire tremper les billes comme cela se faisait autrefois. Il est possible de fabriquer des fenêtres, de la charpente, du parquet, et des lambris, le bûcheron Mathieu ne sera pas au chômage et encore moins le menuisier Fred. Les planches, la charpente, je propose qu’une partie de la vente des épicéas servent à acheter :

Un broyeur de végétaux : D’une puissance de 15 a 20 chevaux environ. Moteur diesel pouvant être remplacé par l’huile coût de 2000 euros a 3500 euros. Nous sommes dans la gamme semi professionnelle. Les forêts les plus prés seront éclaircies ce qui permettra de faire un jardin forêt permettant la création de culture de myrtille, de Fraises, de Framboise, voir de châtaigniers. Les broyats serviront de paillis. « La sauterelle » se proposa pour ces cultures.

Un cheval pour le débardage

Des plants de fraisiers, myrtilles, framboisiers châtaigniers greffés

Carlos nota que les bourgeons de pin sylvestre ont des propriétés médicinales. Les pinèdes naturelles en pin sylvestre sont assez fortement éclairées et elles poussent sur un sol sec et peu épais en diminuant encore la densité il est possible de mettre quelques châtaigniers mais les châtaigniers greffés sont a réserver a des sols plus riches voir a l’agroforesterie qu’il expliquera plus tard.

Ils ne savait pas encore pour les fortes avancées ; soit laisser faire la marche normale vers la forêt dans un premier temps en quelques dizaines d’années donnera une chênaie avec des arbres  restant assez petit puis progressivement une hêtraie soit diversifier le milieu en implantant des châtaigniers ; des mélèzes voir quelques douglas ou bien des vieilles variétés de pommes et de prunes. Le retour en prairie pouvait être tenté.

Le hêtre : Exploiter en faisant des coupes sélectives éclaircissage puis  repousse des petits hêtres les coupes a blanc sont déconseillées car la forêt n’est pas reconstituée après cinquante ans Exploitation classique et vente a l’extérieur de mande de bois de feu avec le camion du menuisier.

Carlos rappela qu’un des  buts  de la permaculture  est l’autonomie la plus large possible mais aussi que chacun touche une rémunération pour son travail. Un important travail de coupe les attendait dans les années à venir.

 Fleur permaculture complete couleur

L’ordre du jour suivait strictement la fleur de la permaculture. Carlos avait abordé  l’entretien des terres, l’environnement, les outils et technologies. Elle nota quand matière de culture et cela concernait, puis elle aborda le chapitre Finances et économie en disant que le projet d’une journée locale interne au Pradelou réglant les échanges de travail étaient a l’ordre du jour. Maria  proposait de donner sa collection de francs a la communauté il y en avait plus de 2000 en pièces.

1 Francs : une journée de travail

50 centimes : une demie

20 centimes : 2 heures

Lucie proposa également la gratuité du logement de Maria pour  ses services rendus en matière de médecine par les plantes, le magnétisme ainsi que l’hébergement temporaire du Bûcheron et  de la Sauterelle qui lui fournissait le bois gratuitement mais ils devaient libérer le logement quand Christine venait. La monnaie francs transformé en JT (journée de travail).

Une tentative serait faite au printemps.

Dans le chapitre éducation qui recouvrait aussi le bien être et la santé les cours de Tuina et de massage détente continueraient. Lucie dit qu’elle jugeait que 80 % des maladies pouvaient être évitées en continuant a cultiver le bien être et la motivation. Elle remercia Carlos pour son important travail et de la part de Carlos Marie et Annabelle qui l’avaient aidées a rester car il y a quelques mois étant complètement seul et déprimé sans présence féminine il pensait partir. Quand Annabelle et Marie lui proposèrent de combler en partie son manque. A priori c’était mal parti en effet Annabelle était strictement homosexuelle et ne supportait le contact d’un homme que par des massages assez énergiques type Tuina, et aussi le massage des pieds de Carlos très enveloppant à cause de ses grandes mains. .Elle était séduite quand même par Carlos à cause de ses connaissances en Permaculture. Elle se montrait nue sans problème mais uniquement pour Carlos ce qui augmentait le moral de ce dernier d’autant plus qu’elle «était superbe. Marie par contre avait été en couple avec un homme et cela s’était mal passé, elle refusait le rapport sexuel mais elle faisait et recevait tout le reste

Lucie raconta cela avec l’accord des intéressées et de Carlos et uniquement dans le cadre du prix du « héros ordinaire » instauré suivant une idée de Fred faisant référence aux BD d’Etienne Davodeau. Le dernier Héros Ordinaire du mois dernier étant Maria pour sa contribution au bien être et a la santé du groupe ce qui lui valu la gratuité du loyer.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site