LA POSTE ET LE PRODUCTIVISME :

LA POSTE ET LE PRODUCTIVISME :

La poste est où hélas était un service public par excellence servant a transporter le courrier d’un point A a un pont B  tout en respectant certaines règles de gestion . Ce service a fait ses preuves depuis sa nationalisation en 1945 si mes souvenirs sont bons*, mais les malheureux concepts de productivité, les soit disantes modernisations qui en fait sont des régressions entrèrent en lice.

*En fait, la poste a toujours été nationalisée  depuis le XVII éme siècle, c'est-à-dire depuis sa création.   

Les trieurs furent progressivement remplacés par des machines à trier, étaient-elles nécessaires, obéissent-elles à une mode. Les bureaux de poste ruraux fermèrent, les « produits financiers » apparurent également, les postiers devinrent des banquiers s’occupant accessoirement du courrier qui arrive quoiqu’ en disent, la poste est de moins en moins rapide malgré les machines, par exemple de trois a sept jours pour une lettre de Brive au Mans cachet de la poste faisant foi, contre deux jours auparavant, peut être que le secteur est mauvais. Mais à l’époque mise a part le bon vieux CCP et le livret épargne très pratique pour les personnes âgées les produits financiers n’existaient pas.

A quoi servent les produits financiers ? a faire de l’argent au détriment du service public, il n’existe plus de deuxième tournée, les boites a lettres sont regroupées au bout des chemins et bientôt ce sera au client de se déplacer. Il y a quinze ans environ un préposé triait en moyenne 500 lettres au quart d’heure soit une valeur de 1250 francs en supposant le prix du timbre à 2,5 francs soit 5000 francs par heure en deux heures cet employé trie ce qu’il gagne en un mois en trois heure la totalité en comptant les charges sociales, les trente autres heures il fait gagner de l’argent a la poste pour payer les facteurs, les conducteurs, les employés du bureau de poste etc..

 

En 2010, la situation ne s’est pas arrangée du tout. Un question se pose pour le lecteur, mais que vient faire la poste dans un site consacré a l’écologie ?. Et bien tout simplement l’écologie englobe une grande partie des activités humaines car celles-ci influencent les écosystèmes et même sont à l’origine d’écosystèmes artificiels. Les machines a trier consomment de l’énergie et depuis 1996, il n’existe plus de postiers ambulants qui travaillaient dans des wagons postaux et des sociétés privés emmènent le courrier , et de plus j’ai pu le constater elles viennent chercher le courrier. Les nouvelles méthodes de management impliquent des transports incongrus et encore une fois une débauche d’énergie car pour les pays de Loire tous les colis sont triés à Nantes, ainsi les colis du Mans destinés au Mans, vont à Nantes et reviennent a leur lieu de départ.(ceci m’a été indiqué par un ami postier).  Ajoutons a cela la séparation avec les télécommunications et le tableau du démantèlement sera complet

 La catastrophe sociale : France Telecom.

Il ne manquait plus que la privatisation !!! Elle commença sous un gouvernement prétendument de gauche elle devint complète en 2004, les conditions de travail furent volontairement dégradées pour faire partir les salariés sans payer les indemnités. Si vous avez des actions France télécom sachez qu’elles sentent le cadavre vu le nombre de suicides sur les lieux de travail sans compter les très nombreuses dépressions. C’est une honte et le comble du productivisme. La poste est le quatrième du CAC40 ? N’oublions pas que les profils croissent avec le chômage. L’idéal serait de rassembler a nouveau les deux entités ainsi que de mettre les dirigeants en prison.

Une video montrant les effets de la privatisation


 

Un article excellent de l'association ATTAC du 8/10/2011


A PARTIR DES REFUS DU PRESENT...

1 - Contre la casse des élites et l’emprise des actionnaires.

Le nouveau ministre de l’Industrie, Christian Estrosi se cache, pour enclencher le changement de statut de La Poste, derrière la directive européenne de 1997 qui, selon lui, obligerait à un tel changement. Il n’en est rien. Ce sont encore les appétits de profits privés qui guident l’opération qui vise précisément à socialiser les pertes et privatiser les profits [1]. Ce changement de statut n’est en rien une obligation mais une décision politique clairement assumée par le gouvernement et la direction de la Poste. Mais ils savent que la décision n’est pas populaire, alors ils la camoufflent.

Ce sont bien "ceux d’en-haut", les dirigeants politiques actuels [2] et nombre de dirigeants économiques qui initient une telle politique contre les usagers et contre les postiers. La volonté du gouvernement de privatiser la Poste se combine avec des suppressions massives des immeubles affectés dans les campagnes à l’exercice des missions postales. Les citoyens et le peuple-classe doit réagir.

2 - Privatisation = marché plus service universel !

La privatisation de la poste ne sert qu’à satisfaire les profits des gros actionnaires qui attendent l’ouverture du capital. On sait aussi désormais ce qui accompagne ce genre de politique de casse du service public : licenciements massifs, précarité accrue, inégalité d’accès aux prestations, augmentation des prix... Christine Lagarde parle à Bercy de service universel et non de service public ce qui signifie remplacement du service public par le marché et les groupes privés en concurrence et au marge du marché quelques prestations obligées mais minimales au titre du service universel. Le service universel c’est le service au rabais pour les plus démunis. Au lieu d’approuver cette politique de destruction il importe au contraire non seulement de s’opposer à cette privatisation mais aussi dans la foulée de (re)nationaliser France Télécom.

... RECONSTRUISONS L’AVENIR !

3 - Vive le service public et la démocratisation.

A cette fin, de nombreux dispositifs d’interpellation des citoyens sur le statut de la poste ont été mis en place ces jours-ci. Cette intervention citoyenne et populaire vient appuyer la journée de grève des postiers du 22 septembre. L’ensemble participe d’ un mécontentement grandissant contre ces politiques libérales. On aura lundi la confirmation des résultats qui à ce jour semblent indiquer un refus d’aller encore plus loin dans la marchandisation de ce service public en le privatisant. Il s’agira alors d’amplifier le mouvement pour renationaliser l’ensemble Poste et télécommunication et remettre la politique et la citoyenneté démocratique à la place du marché et des gros actionnaires. Voilà une perspective à mettre en débat !

4 - Renationalisation ici et élargissement européen comme perspective politique.

La dynamique de renationalisation liée à une démocratisation sociale (élection de délégués par les usagers) et une démocratisation citoyenne direct (sur les grands choix stratégiques) se devra, pour réussir, d’enclencher une dynamique de service public et de réappropriation publique et citoyenne en Europe. A l’image d’une certaine Amérique latine l’Europe pourrait alors dire qu’elle construit une politique de "civilisation". Pas avant.

Comme pour l’Hôpital et l’Université des mobilisations collectives sont et seront nécessaires. La gauche politique devra être offensive ainsi que les syndicats de salariés.

Christian Delarue

ATTAC Rennes - comité 35 de défense de la Poste

Notes

[1] La poste a beaucoup communiqué sur sa dette et le besoin que représenterait un « investissement supplémentaire de 2,7 milliards » pour « moderniser » l’entreprise. C’est pourtant faire abstraction de la dette contractée par l’État envers la poste. Dans le cadre des missions de service public confiées à la poste pour 2007, l’État doit à la poste :
 415 millions pour la distribution de la presse,
 255 millions pour l’aménagement du territoire (la présence postale sur tout le territoire),
 88 millions pour l’accessibilité bancaire.

Chaque année, ce sont près de 800 millions d’euros qui sont laissés au passif de la poste. Aujourd’hui, avec les centaines de milliards que les différents gouvernements sont prêts à injecter dans les banques pour les banques, on voit bien que les 2,7 milliards sont dérisoires

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×