chronique écolo N°13

Retraite et écologie

Yannick Jadot ne s’est pas exprimé sur les retraites  en effet pour moi ce problème doit être absolument être relié à l’écologie. Nul doute qu’il aura des propositions originales. Un retraité a –t-il une empreinte écologique inférieure à celle d’un actif. Il semblerait que oui et cela doit être prise en compte car le vrai problème est celui des limites écologiques et le risque de chaos et d’effondrement de la société et ceci à mon sens doit être au centre de toutes les réflexions.

L’état des lieux : le système par répartition est un bon système mais malheureusement il a les défauts de ses qualités il y effectivement trop de régimes. Certains sont très riches comme les avocats et les notaires et d’autres déficitaires comme les agriculteurs avec des retraités cinq fois plus  nombreux que les actifs, le système des artisans et indépendants n’est absolument pas performants notons au passage que c’est un système par points. Il est vrai que les agriculteurs les artisans et les indépendants gagnerait fortement à être dans le régime général ce qui est à mon sens la première réforme à faire.

Notons que pour le moment ce système par répartition est à l’abri de la voracité des financiers ce qui est une excellente chose. De plus il représente l’entraide et sans d’entraide pas d’avenir viable c’est ce que nous montre la nature avec les échanges que se font les arbres du plus fort vers les plus faibles via le système des mycorhizes ainsi que les nombreux exemples de symbiose et de mutualisme qui sont légion dans la nature  plus nombreux que les relations de prédation et de concurrence.

Le système par points : Chaque euros cotisé donne une somme donnée ce qui n’était pas le cas dans tous les régimes.  Remarquons aussi que les retraites complémentaires AGIR , ARCCo et Ircantec fonctionnement par points . Dans les  pays l’Allemagne ou le système par points est adopté la pauvreté des retraités augmente, 6,8% de retraités pauvres en France 18% en Allemagne ou cela devient un problème sérieux (Source médiapart). Cela est-t-il dû au système par points lui-même la démographie différente de celle de la France ou l’idéologie libérale catastrophique pour la nature et l’homme ou un mélange des trois. 

 Deux problèmes méritent réflexions

1 : La valeur du travail et l’intérêt au travail: Avec la pression constante vers plus de profits, le travail devient de moins en moins intéressant et de plus en plus pénible avec une dramatique perte de sens et une perte d’autonomie et une deshumanisation certaine. Heureusement  il y a des exceptions imagine-t-on Johnny Hallyday ou Hugues Aufray en retraite à soixante ans  ou bien les cinéastes Claude Lelouch ou même Costa Gavras qui a sorti son dernier film a 86 ans sur les coulisses de la crise grecque, sa mission est de dénoncer toutes les dictatures y compris celle de l’argent (voir film Capital) pour eux non plus pas question de retraite a 60 ans . Pour mon beau-frère passionné par son travail pas question non plus même s’il pouvait être en retraite à soixante ans avec une carrière longue  il a aussi l’art de recevoir les gens et sa retraite sera occupée par le fêtes familiales notons qu’il est aussi très aidé par sa compagne.

2 : La pénibilité : De plus en plus de suicides sont liés au travail et cela n’épargne pas les professions libérales comme les agriculteurs. Les nouvelles règles de management imposées par l’oligarchie et les gouvernements complices ainsi que la baisse des moyens alloués à la santé et au bien-être des personnes. Ainsi une amie retraitée récente de l’hôpital a pu faire plus de 800 kilomètres sur le chemin de Compostelle qu’elle trouvait bien moins fatiguant que le son ancien travail d’aide-soignante.

Le système est –il menacé par la démographie ?

D’après Philippe Rameaux membre des « économistes atterrés » chercheur et maitre de conférence  à l’université Paris 1er autrement dit la Sorbonne le plus dur est passé il nous donne des précisions utiles en 1970 il y avait 10 actifs pour 3 retraités de nos jours  10 actifs pour 6 retraités et en 2040 se sera au grand maximum 7,5 retraités pour 10 actifs puis cela baissera ensuite  à condition que 1% de croissance soit consacré  aux retraites et  d’utiliser la « réserve Jospin » il n’y aura pas de problèmes mais c’est dans la croissance que réside le danger.

Soulignons aussi que les différents fonds de réserves pour les pensions comme le fond de réserves pour les retraites de Lionel  Jospin  a 30 milliards d’euros. Soulignons qu’avec un ministre des finances aussi doué que Dominique Strauss Kahn il y aura d’autant moins de problèmes. N’a –t-il pas créé les emplois jeunes  mis en place les 35 heures tout en réduisant le déficit public 1,5% en 2000  (3% de nos jours et dans les années 90) et en plus il a réduit la dette de la France. Un Strauss Khan oui mais plus porté sur l’écologie que sur la bagatelle.

La réserve de AGIR de de l’ARCCO est de 73 milliards d’euros d’après le journal Libération. Une question se pose si les questions financières (Leger excèdent en 2018) ne se posent pas avant au moins cinq ans l’urgence de la réforme n’est-elle pas dictée par le désir de faire main basse sur le pactole.

Le déficit cumulé en 2027 serait de 12 milliards d’euros (source Cnew Fiabilité ?) même pas 2 milliards par ans remettre L’ISF boursier serait la solution il suffirait même d’une remise à condition que l’argent viennee pour les retraites.

 Les fonds de pension : Le système par  points peut-il favoriser la retraite par capitalisation ce qui favorise l’individualisme la concurrence de tous contre tous et la ruine probable de nombreuses personne car c’est en réalité une « retraite casino ». Néanmoins les fonds de pensions peuvent intéresser la partie de la population qui mène une vie confortable ce n’est ni l’oligarchie financière, les milliardaires et les millionnaires ni l’oligarchie politique qui s’attribue de nombreux avantages. Non ce sont les revenus à partir de 50000 euros par ans jusqu’à 100000 euros par an  dont les retraites sont plafonnées depuis quelques années. Ce sont eux qui font réellement travailler d’autres personnes.  A mon sens la retraite par capitalisation ne doit pas dépasser ¼ de la retraite totale.

      J’ai été choqué par l’élévation de Jean-François Cirelli au grade d’officier de la légion d’honneur certes quand il a eu sa première nomination 2006 c’était au titre de directeur de Gaz de France on peut sans doute considérer qu’il avait rendu service à la nation.

Que penser de sa nomination en tant que directeur de black Rock un fond de pension qui pèse presque trois fois le PIB de la France soit 6300 milliards d’euros ?cela illustre le poids de la dictature financière et la complicité de nos dirigeants. Il est à craindre que ces fonds de pensions prédateurs s’arrachent le pactole des retraites comme des vautours qui dépècent un cadavre. Il s’agira alors du cadavre de la solidarité et du bien vivre.

L’Age pivot

Autant la retraite par points peut se discuter, les complémentaires marchent pas si mal après tout mais l’Age Pivot est une arnaque monumentale  Pourquoi ?.

Partons des faits : à 62 ans actuellement la moitié des personnes sont soit au chômage, soit en invalidité, soit au RSA  la moitié restante part  à la retraite à 63 ans et demi. A quoi sert l’Age pivot dans ce cas et bien c’est simple, les personnes en invalidité au RSA ou au chômage partirons avec 10% de moins à l’âge légal de 62 ans  autrement dit les plus pauvres seront taxés. Que dire de ceux qui auront leurs annuités et qui seront eux aussi honteusement taxés. Même si ce gouvernement cynique et arrogant arrive à faire passer ce dispositif choquant il aura des ennuis par la suite du quinquennat et Marine a toutes ses chances à la présidentielle.

Quelques idées Ecolo :

Philippe Rameaux a sans doute raison dans une société de  croissance mais cette-ci peut s’effondrer rapidement et jusqu’à présent plus de croissance c’est plus de gaz à effet de serre, plus de pétrole, plus de consommation et plus de déchets.

La retraite une occasion de relocalisation et un formidable moteur pour la transition écologique :

A mon sens nous avons suffisamment de richesses pour maintenir le système actuel en taxant le capital ( c’est ce que recommande Bill Gates) en combattant l’évasion fiscale et en abandonnant les honteux cadeaux octroyés à l’oligarchie nous pourrions même à ramener l’âge de départ à 60 ans. Mais ce n’est pas souhaitable pour des raisons écologiques, une société ayant à faire une transition écologique majeure ne peux se passer de ses ainés en effet durant leur enfance l’empreinte écologique était deux fois moindre pour chaque français et ceci sans se soucier des économies d’énergie il ne faut jamais s’enfermer dans le passé mais s’en inspirer en prenant le positif, hors la société d’alors était plus sobre, les gens faisaient leurs plats, leurs vêtements etc

 L’âge légal pour prendre la retraite sera de 60 ans mais avec 20% de moins.

Il sera possible de continuer à travailler a raison de deux jours par semaine mais uniquement dans des domaines concernant : le recyclage, la permaculture, l’agro écologie les énergies renouvelable et  la cohésion sociale. Au bout de quatre ans la retraite sera complète. Les ainés seront alors des personnes ressources.  Détailler ce qu’ils ou elles pourraient faire dans les différents domaines va demander des dizaines de pages aussi à titre d’exemple nous nous bornerons a l’énergie Eolienne en annexe

La DIA : La dotation inconditionnelle d’autonomie cette dotation est prônée par les décroissants la réforme des retraites écologique que nous appelons de nos vœux doit inclure cette dotation qui présente trois avantages principaux.

  1. Elle allègera les caisses de retraite
  2. Ce sera un rempart contre la misère provoquée par le risque d’effondrement de notre société thermo industrielle et contre les excès de l’idéologie libérale  qui est aussi une nouvelle  barbarie.
  3. Elle favorisera la relocalisation

Qu’elle sera sa composition ? : 400 euros en liquide et en monnaie locale utilisable dans un territoire donné. 100 euros sous forme de tickets (analogue aux tickets restaurant) pour acheter des produits biologiques. 5 kilowatts par jour mais uniquement en électricité renouvelable, 3 mètres cube d’eau gratuite par mois, une part dans les énergies renouvelables par exemple un barrage hydroélectrique dont la privatisation a été prônée par la commission européenne. Ne devrions-nous pas .suivre l’exemple de l’Allemagne ou de la Suède ou les barrages ont été privatisés mais sous forme de coopératives qui appartiennent désormais aux simples citoyens. Cela pourrait être un bout de forêt, un potager gratuit La DIA devra aussi être appliqué aussi aux jeunes sans emploi qui seront vivement incités à travailler sous le statut d’emploi jeune dans le domaine de l’écologie de la transition écologique et de la cohésion sociale. Avec Martine Aubry ministre du travail et Dominique Strauss Kahn ministre de l’économie c’était le bon temps c’est ce que nous devons retenir du passé et non pas le séjour de DSK au FMI et dans les hôtels.

L’énergie des jeunes et des jeunes seniors ne doit pas être gâchée : le sens du travail sera clairement défini : redonner du sens au travail et à la société et faire en sorte que la vie se maintienne sans catastrophe climatique et/ou écologique.  

Si nous comparons notre société à une voiture nous pouvons dire que l’oligarchie financière tient le volant et nous conduit droit dans un mur. Nous pouvons lancer un missile sur la voiture mais nous en subirons les retombées. Ou nous pouvons percer le réservoir d’essence c’est-à-dire construire une société sobre solidaire et  écologique, la voiture stoppera  car elle  n’aura plus le carburant de la consommation et de l’argent dette pour avancer.

Annexe

L’aide des semi-retraités sera précieuse autant le système de retraite est plutôt performant  autant la gestion de l’énergie éolienne en France est catastrophique.

Les éoliennes sont accusées de provoquer des fausses couches, de faire tourner le lait des vaches dans le pis. Elles ne sont ni plus ni moins esthétiques que beaucoup de réalisations modernes. Contrairement à ce qui est dit le bruit est limité en passant près d’un champ d’éoliennes situé à cent mètres le bruit est inaudible d’une voiture en marche. Ces inconvénients sont typique a la France  tout comme le faible rendement des machines. Une même machine produit deux fois plus d’énergie en Allemagne ou au Danemark mais dans ces pays elles sont destinées à produire de l’énergie en premier lieu et du profit en second.

Le principal inconvénient des éoliennes est la cupidité des marchands et le désir de vendre à tout prix même s’il n’y a pas de vent même si cela est sur le passage  des oiseaux migrateurs. Souvent on n’hésite pas à arrêter les machines quand il y a du vent pour faire monter le prix du Kilowatts. Il faut préciser que dans les pays suivants: Canada, Grande Bretagne, USA, Danemark, Allemagne  existent de nombreuses coopératives citoyennes d’énergie.

Ainsi les préretraités ayant à la fois le temps et l’autonomie peuvent être des acteurs incontournables à la fois pour la création et la gestion de ces coopératives qui assurent également la maintenance des appareils. Ce qui implique une taille limitée des appareils car il faut monter à l’intérieur.

Ces futurs retraités peuvent également jouer un rôle dans les études préalables en faisant des études d’impact c’est-à-dire en cartographiant les lieux en indiquant les Ecosystèmes la liste de la flore et de la faune ainsi que sa fréquence des espèces. La fréquence et l’intensité du vent doivent être aussi mesurées pour savoir qu’elle types d’éoliennes et quelles tailles.

L’impact sur les oiseaux : environ 2000 oiseaux par an  meurent d’une collision avec   les éoliennes ce qui peut sembler beaucoup mais à relativiser avec les 300 oiseaux morts par kilomètres de ligne à haute  tension.

Nos préretraités devront essayer de résoudre  le fait que les oiseaux morts sont suivant les sites au nombre de 0,3 à 18 par an et par éolienne d’après les études de la  ligue pour la protection des oiseaux Pourquoi de tels écarts ?.

Les monticules servant à fixer les éoliennes marines augmentent même la biomasse marine très  forte dans les premiers dizaines de mètres de profondeur voir dans les premiers mètres: Crevettes, tourteaux, moules, vigneau, bigorneau, bulot, algues brunes  etc 

Mais c’est surtout dans le domaine du petit éolien que nos superviseurs seniors seront précieux. En effet que se passe-t-il actuellement ? Souvent les petites éoliennes sont vendues très chères de l’ordre de 10.000 euros tout installées  et achetées 1000 euros en Chine et de ce fait ne sont jamais amorties. Pourtant la technologie n’est pas inabordable loin de là et il existe des petites éoliennes équipant les bateaux de course souvent à moins de mille euros et c’est ainsi qu’ils peuvent communiquer par internet et avoir l’éclairage.

En réalité il faut se tourner vers les ressources locales voir vers des éoliennes autos construites type Piggott. Beaucoup de seniors seraient d’excellent superviseurs et de facilitateurs pour la fabrication et l’installation de ce petit éolien qui n’est plus éligible à des réductions d’impôts contrairement au photovoltaïque.

Si nous importons dans un premier temps il vaut mieux pour des raisons morales se tourner vers l’Inde plutôt que vers la Chine. L’Inde fait d’excellentes machines à des prix tout à fait abordables produisant de 3 à 10 Kilowatts par jour mais à mon sens il est préférable de les laisser s’équiper eux-mêmes.

Noyons aussi que ce petit éolien commence à produire avec des vents de 6 km heure. Et de plus il peut être issu du recyclage (roues de vélo, alternateurs de voiture) gouttières pour le mini éolien vertical et qu’il y a de très bons bricoleurs chez les seniors.

Courte vidéo sur la construction d’une éolienne type Piggott

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire